AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite d'un mécréant

Aller en bas 
AuteurMessage
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: A la poursuite d'un mécréant   Ven 8 Aoû 2008 - 20:09

A l'heure de midi,les flammes s'éteignaient encore avec paresse,assiégées par des soldats armés de seaux d'eau et faisant la chaîne jusqu'aux quais et à la mer.Vers sept heures du matin,alors que la garde effectuait sa relève coutumière,un récidiviste notoire avait échappé aux mercenaires chargés de sa surveillance.L'incendie s'était déclaré à huit heures et quinze minutes,et n'avait cessé de gagner en intensité depuis,prenant au piège une mère de famille et ses trois enfants venue s'informer de la bonne marche du voyage de son mari.Toutes les tentatives pour les sauver avaient été vaines.Norrington s'était de suite porté volontaire pour la première approche du brasier,mais lorsque la soupente de l'avant-poste du port s'était effondrée,tous savaient qu'il n'y avait plus rien à faire.
Si.Une chose.Retrouver celui qui avait allumé la première étincelle.L'Amiral avait envoyé quelques hommes inspecter les abords de la jetée,mais aurait mis sa main à couper que l'incendiaire se cachait sur un des bâtiments amarrés là.Chacun fut fouillé de fond en comble,sans succès,lorsque vint le tour du Liberty,navire que James ne connaissait pas.Mais son visage fermé montrait bien qu'il n'avait pas le coeur à plaisanter.Une femme et des gamins,bon sang de bon soir ! Cela ne resterait pas impuni.Voyant un détachement d'une trentaine de soldats prendre pied sur le pont,un jeune marin courut avertir le ou la capitaine : même si chaque seconde d'inaction permettait à l'assassin de mettre plus de distance entre lui et les forces de l'ordre,il fallait tout de même agir dans les règles et attendre la permission du maître du navire pour commence à fouiller,de la cale jusqu'à la dunette.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Dim 10 Aoû 2008 - 13:27

Pour une foie depuis son arriver ici, Julie avait passer une bonne nuit, le lit de son château lui manquiat un pue, bien que sa cabine avait été amménager dans le plus grande des confort. A huit heure vingt, une odeure passant par sa fenètre ouverte vînt lui titillier les narrines et la réveiller: l'odeur de brûler de fumée!! Elle se levat a toute vitesse, vêtut que de sa chemise de nuit et allat sur le pont et vit une partie du Port enflammer. Aussitôt prit conscience des faites elle ordonnat a 5 de ses soldat d'aller fouiller le port pour trouver l'incendiaire. A9h30 les fameux soldat d'Oxford était revenut avec un mécrant entre leurs bras, il avit avouer avoir mit le feu, et il avait un main de légérement brûler en allumant le feu. Julie le fit mettre au fer et enfermer dans une cellule de son navire, avant de retourner dans sa cabine écrire une lettre au dirigeant de la ville informant qu'elle payerait toutes les réparations dût a cet incendie. c'est alors qu'un soldat vînt la voire pour lui dir qu'une autorisation de fouille était demander. Elle sortit a nouveau toujours pas habiller, en chemise de nuit avec en plus une robe de chambre rouge au broderie d'or. Elle se présentat devant l'Amiral en question.

-Puis je savoir d'où vient se rafut?

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Ven 15 Aoû 2008 - 14:45

La tenue quelque peu négligée de la demoiselle,ayant pourtant un charme certain,ne parut pas émouvoir plus que cela les soldats de la EITC,et encore moins leur meneur.En fait,même si la Duchesse lui était apparue dans le plus simple appareil,c'est-à-dire complètement nue,James n'aurait pas même cillé (on fait le sujet quand ça te tente XDDD) .Ce n'était pas le jour à sourire,à être de bonne humeur ou encore à plaisanter en parlant de tout et de rien.Du sérieux,du professionnalisme,de la rigueur.C'en était presque choquant,tant on connaissait le gradé souriant et exquis à l'ordinaire.Cependant,face à une femme,noble ou non,il se devait d'être poli et courtois.

-Je vous souhaite le bonjour,madame,lui répondit-il posément.Pardonnez-moi d'avoir troublé le calme de votre matinée,mais nous sommes à la recherche d'un dangereux malfaiteur ayant sur les mains le sang d'innocentes victimes.En temps qu'officier le plus gradé,je vous demanderais de bien vouloir coopérer en nous autorisant à perquisitionner votre vaiseau pour que justice soit rendue dans les plus brefs délais.

James ne la prenait absolument pas de haut,mais il restait encore d'autres navires à examiner,et moins ils resteraient,moins la jeune femme serait gênée par leur présence étrangère.Tout le monde avait à y gagner,sauf bien entendu le fautif qui allait passer un bien sale quart d'heure avant d'exécuter la danse sans plancher pour la plus grande joie du bourreau du fort.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Ven 15 Aoû 2008 - 19:07

Hj: Julie nue?? quand tu veut ma poule XDD


Julie bien que un peu sur les nerfs, avec cette matinée asser débordante écoutat attentivement l'Amiral qui se tenait devant elle. Le malfaiteur? Qu'il ne s'en fasse pas, ses soldat l'avait choper cela fessait un bon bout de temps!! Elle se retournat et murmurat quelque chose a un de ses soldat qui partit tout de suite faire la comision.

-Cet homme que vous chercher, mes hommes on réusit a l'intercepter, on la mit au fers. Quelques hommes son partit le chercher pour vous le remettre...

Des voix, les plus calme et douce qui puisse éxister. Elle fessait son travaille elle aussi.

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Jeu 28 Aoû 2008 - 15:26

Hj: Ptdrrr,pauvre James,je suis vraiment sadique avec lui Embarassed




Dans le dos de l'Amiral,des chuchotements à la fois admiratifs et interloqués se firent entendre.Quoi,une femme,en robe de chambre,sans maquillage et sans chaussures,avait quitter son corset et sa place imposée par une société sexiste au possible pour faire un travail d'homme ? Et réussir,de surcroît ? Inimmaginable ! Pourtant,miss Sparrow était constituée comme tout le monde,sans pouvoirs surnaturels ni capacité d'influence sur le Destin,si elle avait capturé cet homme,c'était par force de volonté et par courage,Norrington en était parfaitement conscient.Après tout,la flibuste comptait bien des femmes parmis ses rangs,on les savait braves,talentueuses,de terrible bretteuses.
Les marins de Julie laissèrent tomber un homme rouquin à l'âge incertain sur la surface polie du pont,certes prostré,mais d'où on sentait monter une hargne et une méchanceté sans nom,tellement puissantes qu'elles étaient devenues ses moteurs,se nourissant pour ne pas mourir autant que pour avancer.James lui jeta un regard dégoûté et autoritaire,avant d'ordonner à ses soldats,d'une voix froide :

-Emmenez cela hors de ma vue,messieurs.Ce manant aura à répondre de ses actes devant la Justice,et dans les plus brefs délais.

A peine relevé par les hommes de l'Amiral,l'assassin se démena,tentant de leur faire lâcher prise,ayant parfaitement à l'esprit qu'il ne sortirait pas vivant du fort.Tempêtant,injuriant,hurlant qu'on le relâche,il fut calmer par un sec coup de crosse de fusil à l'arrière de la tête,asséné par un fusillier marin peu enclin à discuter,tout comme son officier supérieur.Une fois que le petit pelonton fut descendu sur le quai,et que le britanniue fut seul avec la jeune femme,il baissa les yeux avant de reprendre,bien plus amène.

-Je vous remercie,mademoiselle,pour l'aide que vous nous avez apportée.Le Royaume,la Compagnie des Indes et moi-même vous en sommes très reconnaissants.

Quoi que,il y avait un nombre infiniment petit,même proche de zéro,que Lord Beckett se décide à coucher sur le papier d'une courte missive les remerciements d'usage.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Ven 29 Aoû 2008 - 15:27

HJ: mais nooooooon ^^ Very Happy


Julie fixat a peine l'homme qui était a ses pieds, un homme comme lui ne méritait pas qu'on pose un reagrd sur lui que se soit, de mépris ou de pitier. Elle avait beau être une femme, elle savait être dure, froide et tout aussi inhumaine. les hros la loie elle conaissait, c'était sa fondtion principale en formant les furtur soldats du Royaume. Un homme comme lui ne méritait pas grand chose a par un colier en corde. Elle regardat les hommes embraquer le malfrat qui bien sûre se fit entendre jusqu'a se qu'un officier ai la magnifique idée de l'assomer.

-Mais je vous en prie Amiral c'est mon devoir. Le Royaume.... je doute que j'aurai du mal a me félicité moi même, Julie riat sur le coup, c'est vous que je remercie pour faire votre travaille a merveille, j'en toucherias deux mots a votre supérieure.

HJ: j'en ai marre j'ai beau me creuser la tête je fait de merdes a côtés de toi Crying or Very sad

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Sam 30 Aoû 2008 - 18:37

Hj: Mais t'inquiètes,tu t'en sors très bien ! Smile




La plaisanterie ne fit pas rire Norrington.Même pas sourire,d'ailleurs.Comment pouvait-on se dire l'égal d'un pays ? Une nation était faite de valeurs,d'hommes et de femme svolontaires,d'un gouvernement souverain,d'une économie stable,d'un commerce fort avec l'étranger,tout cela centré autour d'un grande ville,d'une capitale bouillonnante de vie.Un seul être ne pourrait jamais contenir la magnificence qui se rapportait à un Etat,même en déplaçant des montagnes.Mais James se retint de le dire,elle n'aurait peut-être pas compris son point de vue,bien plus humble,sur le genre humain.Le regard neutre,ayant l'air d'être à des lieux de toute émotion,il répondit sur un ton à la fois fade et légèrement dédaigeux.

-Ne vous donnez pas cette peine,Lord Cutler Beckett prend toujours un malin plaisir à s'informer plus vite que tout le monde sur ce qui se passe dans "sa" ville.Quant à me remercier,cela ne fait pas partie de ses attributions,je le craint.Moi-même ayant accompli ma charge d'officier de la Couronne Britannique en arrêtant tout malfaiteur,il n'y a aucune raison que l'on me porte en triomphe,puisque je suis payé pour cela.

D'ordinaire,l'Amiral aurait été le premier à vanter la magnifique Justice,la puissance de la Loi et le bonheur qu'il éprouvait à la faire respecter,mais le malandrin l'avait mis de bien méchante humeur,état qui se caractérisait chez lui par un flegme totalement inintéressé.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Sam 30 Aoû 2008 - 20:23

Julie parut perplxe sur le coup, qu'avait elle fait pour qu'on aussi froid et et neutre avec elle?? care elle avait rit? Plaisanter? Voulut le remercier? Elle n'était pas de ceux qui laissait le probléme là et était bien a décider a savoir se qu'elle avait fait pour qu'il soir déplaisant!

-Alors Cher Amiral, il me semble n'avoir rien fait de déplacer ou d'impolie pour que vous soyer si glaciale avec moi. De plus je vous félicite si je veut , Lord Beckett est peut être comme sa mais c'est pas pour autant que tout le monde y est je tient a vous félicité pour se travaille admirable que vous faite aprés tout c'est mon travaille en tant de Chef des Armées et soeur du Roi!

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Jeu 11 Sep 2008 - 20:15

Norrington baissa les yeux,car tout de même,même si elle lui avait demandé la cause de tout cela,elle était noble,et il devait faire attention où il mettait les pieds.

-Je ne saisis pas comment vous pouvez,avec tant d'emphase,vous comparer à l'Empire britannique.Il a fallu des siècles pour qu'il atteigne son apogée,grâce à l'effort de centaines de civils,allant du plus humble paysan au plus grand des Rois.C'est le résultat du travail fourni par tous,d'une coallition totale,de la réflexion de philosophes,de diplomates,de poètes et d'idéalistes,de personnes ayant des aspirations,croyant dur comme fer en leur idéaux,montrant une totale confiance en leurs meneurs,et voulant changer le monde.

La pensée était dans un sens...Vantarde.Et le pire,c'était qu'elle ne s'en rendait pas compte.
James haussa les épaules,toujours sans regarder Julie.

-Mais ceci n'est que mon point de vue,après tout,celui d'un militaire de carrière qui se possède point votre expérience de la noblesse et du grand monde.Qui suis-je pour porter l'Angleterre au dessus de vous en mon âme et conscience...Faîtes comme si je n'avais rien dit,Milady,et bonne fin de journée à vous.

Sur ce,l'Amiral tourna les talons et s'aprêta à descendre rejoindre son peloton,car ils avaient toujours un fututr cadavre à mener à ses nouveaux "quartiers".

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Ven 12 Sep 2008 - 14:19

Julie eu un sourire. Il était franc, direct et serviable, et surtout il n’avait pas peur de dire se qu’il pensait. Sa c’était une chose qu’elle aimait bien. Alors qu’il commençait a faire demi-tour et prendre la route elle dit d’une voix a la foie légère et sérieuse :

-Pourtant il me semble que j’ai dit cela sur le ton de la plaisanterie, désoler, si nous avons pas le même humour.

Elle eu un soupire, pourquoi était elle maudite sur sa vie sociale ?? Elle ne pouvait jamais se lié avec les gens, avoir des amis, il y avait toujours quelque chose qui clochait chez elle ! Sa partie au fond d’elle de pirate qui fessait sa ? Aucune idée mais cela lui pourrissait la vie.

-D’accord, d’accord. Une personne de mon rang n’a pas le droit de faire de plaisanterie, de rire un peu et de s’évader de se monde injuste et cruel. Je m’excuse si j’ai parut, irrespectueuse ou arrogante, ou autre.

Des excuses, la seule chose qu’elle savait bien faire. Elle s’excusait de tout, a moitié si elle s’excusait pas d’existée !! Mais elle ne voulait pas que les gens ai une mauvaise image d’elle.

-les hommes comme vous sont rares, peut de personne oserait dire se qu’il pense, vous n’avez rien a vous reprocher tout est a votre honneur…..

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Mar 30 Sep 2008 - 19:37

Hj: et là il s'approche d'elle et la gifle!! je sais pas pourquoi mais se matin en relisant le truc j'ai eu cette image me venant!! MDR pas cinglé la fille XD

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Dim 12 Oct 2008 - 19:39

Hj: Faut arrêter le cacao,ma choupie ! "xD James,frapper quelqun...Une femme en plus... T.T Même ivre,il ferait pas ça,mdr ! Il est civilisé,tout de même Mousquetaire



De nouveau,la jeune dame faisait fausse route.Pourtant,l'Amiral n'en parut pas contrarié.Aucune ombre ne courut sur son visage,et ce fut une immense paix qui coula à travers ses veines.L'appaisement que procure la remontée à la surface de souvenirs plus ou moins douloureux,plus ou moins nets,mais qui vous ont fait avancer,grandir,réfléchir sur vous-même et trouver les réponses à vos questions tout en vous faisant apercevoir le droit chemin.
Sans vraiment y songer avec application,il laissa ses doigts caresser lentement le bastinguage,presque avec tendresse.La marine était tout pout lui,mais Norington était conscient de n'être rien pour elle,qu'une âme en esclavage.Une vieille relation,noble et altruiste,mais à la passion non partagée.

-Non...Une nouvelle fois,je me dois de vous arrêter...Le miroir offre un effet remarquable...Mais il ne peut masquer la véritée : sous cet uniforme se cache un homme.Qui a déjà failli.Qui est déjà tombé du mauvais côté de la barrière.Comme tout le monde,après tout...! Pourquoi nous en voulons-nous,en fin de compte...Alors que l'on s'efforce au possible de réparer les pots cassés...Les faux pas,les confessions égarées...Mais je vous remercie cependant d'avoir cru percevoir en moi quelqun...De bien ? En valant la peine ? Merçi,mademoiselle.

Ses mots étaient plus que sincères.Kathy se trainait des ennuis inombrables,peut-être assorties de quelques gaffes,le britannique était dans le même cas qu'elle.Pire ? Oh,si peu...Juste assez pour pouvoir partager un brin de mélancolie avec la jeune femme avant de reprendre le cours normal de la journée.
James tourna alors son fin visage vers la corsaire,et son expression était à la fois pleine de timide espoir,de tristesse refoulée,de respect admiratif,de soutien indiscible.Il sourit,oh,il sourit,comme peu de monde savait sourire.

-C'est pour cela que votre tâche est si difficile...Mais en même temps si belle et si glorieuse...Vous êtes le centre de toutes les espérances de milliers de personnes...! Et entre vos mains est le pouvoir de faire le bien,de les aider,de rester intègre et droite,d'améliorer les choses.Nul baillon ne fermera votre bouche,nul lien ne vous entravera,parceque vous êtes la voix d'une nation,qui vous portera,vous soutiendra car elle croit en vous aussi fort que vous croyez en elle.Peut-être qu'un jour,un jour comme aujourd'hui,vous serez lassée de tout cela,vous voudrez vous arrêtez,redescendre de votre pied d'estal et redevenir comme le commun des mortels,mais alors,à cet instant,qui nous défendra ? Qui veillera sur nous ? Le Christ a certes eu ses apôtres,mais il reste le seul maître des nuées et de notre monde.Notre Roi tient son pouvoir de lui,il vous en a confié une petite partie,comme à moi.Je ne suis qu'un Amiral au service d'un Lord,j'ai appris à courber la tête,à ressentir l'envie de baisser les bras.Vous méritez mieux qu'une vie de servitude à la botte de l'ennui et de vos craintes,Milady.N'oubliez pas qu vous êtes,ni à quel point on a besoin de vous.

Si elle avait recueillie par la famille de l'actuel souverrain,si elle avait connu ce destin tourmenté mais aussi grandiose,c'était qu'il y avait une raison.Une force en elle qui lui permettait d'avancer et de faire de grandes choses.Il fallait juste...Quelle l'écoute ! Le militaire sourit encore,avant de regarder par dessus bord,ailleurs.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Mer 5 Nov 2008 - 20:40

Hj: alors moi c'est le grains de poussière et toi la montagne ><



Le pont était vide, il y avait qu'eux d'eux, elle et l'amiral. Une bonne chose pour elle cela lui perméttrait d'être elle même sans devoir se cacher derrière le masques des convenances. Elle s'assit sur un tonneau qui était a sa porter.

-Mais je ne suis qu'un simple mortel dont la tâche est trop lourd, demande trop de sacrifice. je suis qu'une femme, et je faillit comme tout le monde. J'ai le coeur trop meutrie, ma vie as été trop bercer de bléssure et de cri éttoufer. je veut que tout s'arrête, que cela n'est jamais éxister, mais place n'est pas ici a pleurer toutes les larmes de mon corps devant un papier a remplire. Qu est ce que cela ferait que je quitte mon poste jamais personne s'est soucier de moi.

Oui, tout s'écroulait autour d'elle depuis le jour où l'homme qu'elle aimait était partie. Elle avait besoin que d'une seule chose: aimer et être aimer, mais la personne qu'elle rêvait de revoir et de sérrer l'avait oublier depuis longtemps. Pour elle la vie ne valait plus d'être vécut, la vie d'avait plus de but.

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   Lun 15 Déc 2008 - 20:45

Hj: Et moi,avec mon retard... Embarassed




Julie se croyait la seule à souffrir sur la Terre,mais combien mouraient de faim ? Combien étaient pendus injustement ? Norrington avait également eu son lot de mauvaises passes,de gaffes et autres coups octroyantt des blessures superficielles,mais s'infectant avec le temps.Cependant,le cas de la demoiselle semblait teeeeeeeeellement grave et passant devant tout ce que l'on aurait pu immaginer,y compris les sévisses faits aux damnés du Tartare qu'il ne fit aucun commentaire,ne voulant pas la vexer.Mais il était clair que si elle passait sa vie et son temps le nez collé sur ses souçis,rien n'allait avancer tout seul.Qui sait,les gens étaient si différents les uns des autres,la corsaire épancherait peut-être sa peine,ferait le point et repartirait tant bien que mal en une éternité,alors que le soldat s'en était relevé en quelques mois...Savant très bien qu'il ne pouvait juger quiconque,James n'était pas plus avancé : que lui dire qui ne serait pas mensonge et qu'elle ne réfuterait pas de suite ?

-Il me semble que si je vous disais connaître ces heures sombres où l'on ne discerne plus ses rêves,où l'on perd l'esprit et la foi,où nos sentiments sont cachés et que l'on ne trouve plus sa place,durant lesquelles on tombe pour mieux trouver le répis et enfin se reposer du repos du juste et du mort,vous ne me croireriez pas.Soit,je ne vous ferais pas un cours édifiant sur les diverses manières de s'en sortir car à elles aussi,vous ne voudriez leur accorder aucun crédit.Je ne peux alors que vous répondre,ne connaissant rien de votre vie,et n'ayant simplement entraperçu que votre loyauté et vos valeurs morales que si vous voulez abandonner,faîtes-le.Sinon,ces problèmes vous rongeront,et cela également m'est familier.Trouvez-vous un remplaçant,et filez le plus loin possible.Changez de vie.Entreprenez ce que vous n'auriez jamais cru possible.Chassez tout vos remords et réalisez tout vos vieux projets enterrés pour des "nous verrons plus tard".Il est bon parfois de se montrer égoïste,au moins une fois dans son existance,et de se ficher de ce que vont en penser les autres.Ils ne sont pas vous.Ils ne peuvent vous comprendre.Et à défaut de les oublier,vous pouvez au moins arrêter de vous priver pour leurs beaux yeux.

Après...Ce n'était que son point de vue,et l'anglais n'était pas un expert en la matière.Mais Tortuga lui avait au moins appris ça,en plus des bienfaits de la sobriété : il ne fallait jamais renoncer.Jamais.Elizabeth était bien revenue,et il avait eu une promotion,c'était donc qu'il n'était pas sur une si mauvaise voie que cela,non ?

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite d'un mécréant   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite d'un mécréant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: Les Navires Britanniques :: The Liberty :: Le Pont-
Sauter vers: