AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour de la piraterie

Aller en bas 
AuteurMessage
Fauve noir
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Le retour de la piraterie   Lun 29 Sep 2008 - 21:18

Bien, en toute logique, le bâtiment pirate que Aaron recherchait était ici.

Le rassemblement avait été décidé. Beckett et la EITC avait coupé l'accès par navires à la baie et ils allaient le payer. Nombre de navires étaient prévus pour l'assault se trouvaient ici. Parmis eux, on comptait, enfin réparés:


- Le Léviathan, toujours au rendez-vous pour chaque bataille navale.
- L'Impératrice, le vaisseau pirate Chinois le plus connu.
- Le Black Pearl évidemment, les pirates pouvaient toujours compter sur leur rapidité.
- Le Loup Gris, navire Russe dont Aaron avait découvert l'existence dans les rangs de la piraterie il y avait peu.
- L'Espagnol Eventré, l'un des plus puissants vaisseaux de la flotte. Plus de 60 canons, 65 si Aaron avait bonne mémoire...
- l'Eventreur, un bon navire, une fois encore au rendez-vous pour le combat.
- l'Aigle, navire d'une pirate qui assassinerait certainement Aaron s'il le ramenait pas en état d'être réparé, mais qui pouvait servir.
- l'Aigue Marine, navire concu pour la rapidité.
- Le Dragon Rouge, dont la vitesse pouvait même se mesurer à l'Intercepteur.

Etaient pour l'instant là. Les navires s'apprêtaient à faire apparition. L'avant avant dernière fois que la ville avait été mise à feu et à sang, le Léviathan avait su massacrer le port sans aucune pitié. La fois d'avant, c'était le Pearl. Malheureusement, les pirates ne disposaient plus de la malédiction de l'or aztèque que seul Davy Jones pourrait récupérer car il avait un vaisseau sous marin. Néanmoins, avec une telle flotte formée des bâtiments les plus célèbres du monde de la piraterie (exceptée la Rose Noire, dont nul ne connaissait la position, pas même la confrérie), la ville serait prise sans aucun problème. Mais ce n'était pourtant pas le but du Fauve noir. En effet, celui-ci s'était donné pour mission de retrouver Aloha Ihnoe, traître que Aaron soupçonnait d'avoir donnée des renseignements, et désormais capitaine Corsaire au service de la couronne d'Angleterre...

Il voulait la ramener dans le camp de la piraterie. Il était convaincu qu'elle avait été forcée de changer de camp. Malheureusement, le Léviathan n'était au courant de rien à l'époque où Tortuga avait été prise avant sa libération, puisqu'il semait la terreur dans les Indes Occidentales, pour le plus grand malheur des Espagnol. Il comptait à présent réparer son erreur et personne ne pourrait l'en empêcher.

Si les calculs du Capitaine s'était révélés exacts, presque tous les chefs étaient partis. Beckett et Norrington était à Singapour et donc dans l'incapacité d'agir, et Boisnoir était à la baie des naufragés. Il ne restait donc plus que Mercer pour défendre les lieux efficacement...

Le Léviathan, hors de portée des canons du fort Charles, fut le premier à faire son apparition. Il menait la flotte, car Aaron était le grand dirigeant de cette attaque (les autres capitaines étants absents...). Puis ce fut le tour des autres navires d'apparaître derrière lui. Il lui tardait de savoir ce que l'ennemi lui réservait pour défendre les lieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Mercer
Tueur EITC
Tueur EITC
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Mar 30 Sep 2008 - 1:30

David Mercer était revenu de Tortuga, bien sûr il avait donner signe de l'activité des pirates et le nouveau Roi prit de sérieuses dispositions.
Aussi le mercenire avançait d'un pas serein en voyant ce qui ressemblait à une pitoresque assemblée de pirates et que voulaient ils faire? Piller et saccager Port Royal? La plus grande et la plus influente colonie Britannique aux Caraïbes, donc par conséquent la mieux défendue, c'était le carrefour de tous les commerces et de tous les déploiments militaires, et une pitoyable assemblée de miteux de forbands voulaient s'attaquer aux plus grand complexe militaire et commercial du Nouveau Monde? David en riait déjà, ils était loin d'être le seul ici, des officiers de l'Amirauté s'étaient déplacés de Londres pour faire le point sur les défenses de la ville, ainsi le port était extrêmement bien défendu en raison de présence dignitaire des représentant de Sa Majesté, aussi les Français s'étaient aussi installé pour mener leurs opérations dans le secteur.
Voici donc une autre armada qui ne devait être là qu'en quête d'administration se retrouve d'une première utilité, de plus Lord Beckett n'avait pas quitté la colonie sans laisser derrière lui des défenses sûres et efficaces, ainsi les navires de la Compagnie étaient encore présents.

THe Protector
The Wave
The Avenger
The Hope
The Victory
The Sea Viper
The Juggernaut
The Behemoth
The Bloodhound
The Sentinel
The Marauder
The Warlord

Voilà les 12 bâtiments les plus imposants de la EITC° avec d'énormes calibres, c'était des forteresses flottantes.
Puis il étaient suivis de 38 navires de soutien.
A cela s'ajoutait les 210 navires censés se repartir dans les Caraïbes pour renforcer les positions, les pirates ne leur avaient laissé le temps de partir.
Dons les canons du Fort se tinrent près à détruire tout bâtiment ennemi rentrant dans la baie, quelque soit leur position dans le port, Fort Charles pourrait les atteindre.
Beckeet avait aussi fait rétrécir le passage en l'endigant et construire des bastions à l'entrée du port pour contrôler les échanges et les cargaisons qui s'exportaient et s'importaient, or ici ils servraient grandement, si un navire tentait de forcer l'entrée, il était envoyé par le fond immédiatement par des tirs croisés, nul ne pouvait esquiver, l'entrée étant moins large.
Les navires se mirent en travers pour former un barrage juste après les places fortes, ils seraient pillonés sur les côtés et deavant sans pouvoir atteindre un seul navire. Les meilleurs vaisseaux de lignes formaient la barrière, aucun ne passerait, les Manteaux Noirs s'étaient embusqués sur les falaises, cachés dans des fourrés et abatraient les capitaines et les canonniers, bien que cela serait inutile vu qu'ils seraient détruits à l'entrée, c'était une mesure supplémentaire, tous les soldats avaient barricadés la plage et le port, les rues étaient aussi barrées, d'autres s'embusquaient dans les maisons, sur les toits, les quais bondés de soldats, les grands et fiers navires prêt à ouvrir le feu dès que les pirates seraient à portée.
Les pirates s'approchaient un peu trop de l'entrée et les premiers remparts armés ouvrirent le feu, puis les bastions déferlèrent leurs projectiles, le blocus allait bientôt pouvoir s'offrir à coeur joie, les canons tonnaient déjà et des trous se firent dans les coques, les hors-la-Loi, persistants avançaient mais étaient à présent gravement exposés, les vaisseaux de lignes ouvrirent le feu.
Le Léviathan en première ligne essuyait le majeure partie des dégâts,il prenait déjà l'eau, l'Impératrice, petite et légère se retrouva aussi fortement touchée, il faut dire qu'une jonque n'est pas un des meilleurs vaisseaux de combat, les autres aussi commençaient à en prendre un coup, de travers avec un aussi grand nombres de grands nvires lourdemand armés avec d'aussi gros calibres aucun navire ne passerai, de plus il n'y aurait jamais la place suffisante au passage d'un seul navire puisque le blocus grossissait au fur et à mersure que les vaisseaux de soutient s'y ajoutaient derrière, les quais et la plages étaient aussi fortement défendus par le cavalrie et les vaiseeaux rapides et maniables, les barricades étaient surplombées de canonsn il en fallait pour rentrer dans Port Royal si il n'étaient pas déjà réduits en bouillie par l'armada, les bastions et Fort Charles.
Ainsi les premiers navires du blocus bombardèrent les pirates soutenus des place fortes, les Manteaux Noirs embusqués sur la falaise tiraient sur les cannniers et sur le barreurs, donc ils fonçaient dans le tas et droit au massacre, déjà tous les sodats qui grouillaient sur les différent ponts se tenaient prêts si les pirates survaient ce qui était déjà périlleux pour leur flotille.
Port Royall leur réservait encore bien des surprises, personne ne savait où Merder se cachait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumactif-war.bbactif.com
Fauve noir
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Mar 30 Sep 2008 - 8:22

[HJ: J'ai précisé que je me tenais hors du champ d'action du fort Charles, ce qui signifie que je me tenais également à distance des navires. Mes vaisseaux étaient immobiles et par conséquent tu ne pouvais les attaquer ainsi, surtout que ma stratégie n'est absolument pas de forcer le passage...]


Ainsi, les premiers coups de canons avaient été tiré. Les premiers navires pirates à avoir ouvert le feu avaient été le Léviathan et le Loup Gris, comptants parmis les seuls vaisseaux de la confrérie à posséder des canons de proue.

Le Léviathan, fort de ses canons au nombre de près de 70, avait tirés une volée de boulets vers un navire de guerre de ses deux canons de 18 de proue. L'ennemi n'avait pu en faire autant et cela avait pu conférer un avantage non négligeable à la piraterie. Le Lou Gris avait été encore plus efficace en tirant de ses canons de 32 de proue. Ils s'étaient concentré pour commencer sur l'un de ces navires, puis l'engagement de totues les forces avaient débuté.

L'avantage résidait dans le nombre des ennemis. Les capitaine de la EITC aurait bien plus plus de mal que les pirates à s'organiser, car plus nombreux. Si nombreux en réalité que tout l'espace devant le Port était utilisé. 50 vaisseaux: voilà ce qui composait l'armada ennemi. Fort heureusement, aucun d'entres eux ne semblait posséder de canons de proue, mais l'heure n'était plus à cette pensée.

Cependant, en vue des dégats que subissaient également les pirates, une meilleure manoeuvre s'imposait:

Les navires pouvants les attaquer avaient ouvert le feu. Ils étaient des navires lourds avec des canons de gros calibres, ce qui signifiait que pour eux, un combat rapproché serait le bienvenue.

Néanmoins, à bonne distance de cela, les autres navires pirates, dépassés pour le moment par le nombre, tiraient des volées de leurs canons de faibles calibres mais de longue portée. Il fallait tirer partie de tous les avantages possibles. Les pirates ne pouvaient payer des calibres trop lourds mais cela leur assurait une certaine supériorité tant qu'ils se tenaient à bonne distance alors que les gros calibres des bâtiments ennemis jouaient sur la portée des boulets de la compagnie.

L'Impératrice était un navire rapide, ce qui jouait sur la puissance de feu, et avec les autres vaisseaux, à bonne distance, ils se préparèrent à ouvrir le feu.

Le Black Pearl, navire le plus rapide, fort de ses 38 canons, chargea également ses canons de longue portée.

L'Espagnol Eventré était un atout non négligeable: il possédait 65 canons. Néanmoins, il s'agissait d'un navire vieux possédant des canons de rès mauvaise qualité, ce qui avait poussé la confrérie à les remplacer en vendant ceux déjà présents, et avait empêchr d'obtenir des meilleurs canons canons que ceux de 8. Néanmoins, sa vitesse et sa maniabilité s'en étaient vues renforcées.

L'Aigle, navire typique pirate, de 30 canons, pouvait offrir un précieux soutien, et avait lui aussi du faible calibre.

L'Aigle Marine et le Dragon étaient quant à eux équipés de seulement 20 canons chacuns,et de bas calibre...

Après que la flotte de navires rapides se soit préparée, ce fut le tour du Léviathan et du Loup Gris de présenter leurs canons à l'ennemi. Ils se placaient à présent proche des alliés afin que ceux-ci ne leur tirent pas dessus par erreur...

Il était à présent temps de constater si la stratégie utilisée était la bonne, avec pour grand avantage d'avoir du gros et du faible calibre à la fois, alors que l'ennemi devait se contenter de navires lourds.

Ouvrez le feu! Hurla Aaron.

Tout d'abord, les plus petits navires: l'Aigue Marine et le Dragon Rouge, envoyèrent une de leurs bordées; vite rejoints par l'Aigle, l'Espagnol Eventré, l'Impératrice et le Black Pearl.

Mais les navires ennemis pouvaient toujours arriver, et c'était là que le Loup Gris et le Léviathan intervenaient. Ils étaient les navires lourds de l'attaque (et fort heureusement, les canons du fort étaient toujours dans l'incapacité de tirer).

Le Loup Gris, tout d'abord, fort de ses 44 canons, commenca à bombarder l'ennemi:

Ses 15 canons du bord concerné de 32, et ses 6 autres de 18 toujours de ce bord, nourrirent un feu dévastateur sur l'ennemi. Les batteries crachaient sans cesse leur feu d'une manière telle que les ennemis en prenaient pour leur bois, et le moment venait à présent au Léviathan d'intervenir...

Celui-ci, désormais en position à la tête des bâtiments pirates (et fort heureusement, aucun navire pirate ne se trouvait derrière lui, sinon le lourd navire en aurait fait les frais...), présenta ses canons du bord avec le Loup Gris:

Ses 600 hommes à bord, n'ayant fait autre chose que la guerre ces derniers temps, étaient sans doute les marins les plus experimentés du cap des pirates. Sauf ceux du Loup Gris, peut-être...

Oui, il avait globalement le nombre d'hommes à bord d'un gallion de 60 canons. Et cela permettait une meilleure efficacité...

Les mantelets furent ouverts, et les 4 canons de 32 du bord concerné, les 6 de 24, les 7 de 18, les 3 de 10 et pour finir les 5 de 8, ce qui représentait pas loin de la moitié de la capacité du Léviathan, furent els derniers à tirer leurs bordées dévastatrices sur les navires de la EITC.

Les navires de tête, le Léviathan et le Loup Gris, permettaient deleurs tirs incessants aux autres navires derrière eux de tirer à bonne distance et ainsi les empêchants de recevoir trop des canons ennemis.

Les navires rapides à faibles calibres, quant à eux, avaient la mission de continuer à servir leurs bordées de faibles calibres mais de longue distance afin d'offrir une bonne protection aux navires de tête, et les bâtiments du camp adverse se prenaient sans cesse les boulets de canons...


HJ: pour éviter toute confusion, je récapitule:

- les navires pirates ont chacuns un espace entres eux, pour éviter qu'ils ne se tirent dessus.

- Les anvires de tête tirèrent avec du gros calibre pour protéger les navires derrière eux de faibles calibre, et chose réciproque puisque les navires à faible calibre empêchent également l'ennemi de trop s'approcher...

- Ma stratégie n'est point de lancer directement un débarquement, mais autre chose, donc mes navires ne vont pas au port, et resteront sur leur position tant qu'ils n'auront pas reçu de contre ordre de ma part.

- Les navires pirates sont hors de portée du fort charles, et donc pour le moment je ne suis point dans son champ d'action.


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Mercer
Tueur EITC
Tueur EITC
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Mar 30 Sep 2008 - 16:58

[HRP: un plan interressant, ça pourrait marcher mais je te rapelle que tu es largement à portée de mes deux bastions armés à l'entrée du port, soutenus du blocus que j'ai formé, donc c'est soit tu négocies, tu me dis ce que tu veux, soit je te réduis en poussière et je fais une boucherie.]

Apparement les pirates s'étaient repliés sur des tirs défensifs avaient adaptés une formation, il suffirait simplement de se débarasser des gros calibres, les bastions visèrent prioritairement le Léviathan et le Loup Gris, avec des calibres de forteresse soit de 36, les pièces lourdes assez imprécises avaient du mal à atteindre l'ennemi mais deux ou trois coup de ces canons suffiraient à causer des dommages trop importants pour sauver le navire, le bolocus ne cessa pas son feu barrière, les vaisseaux de lignes n'avaient rien à craindre de petits calibres, étant plus nombreux et mieux armés, ils pourraient tenir jusqu'à l'arrivée des renforts, soit la flotte venant de la Baie des Naufragés.
Les pirates ne devaient pas s'échapper, ils fallait les forcer à soit avancer soit tenir leur position, mais l'ennui c'est que l'ennemi serait plus vite à cors de munitions qu'eux et ordonnerait la retraite et il était hors de question qu'ils s'en aille, il devaient écraser ces navires.
Ils poursuivirent leur pilonnage, le Loup Gris fut touché par un canon de 36 et ouvrait une brèche, à savoir si les pirates l'encaisseraient bien.
Les Manteaux Noirs tuaient toukours plus de canonniers, et réduisaient les tirs des pirates, ce qui profita au profit de la flotte qui se mit juste derrière les bastions pour les avoir en pleine ligne de mire, bon plan les projectiles touchèrent leur but, mais encre trop loin pour toucher au but, ils leur suffiraient de progresser et de les écraser à moins qu'ils ne se rendent avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumactif-war.bbactif.com
Fauve noir
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Mar 30 Sep 2008 - 17:57

[HJ: C'est faux, j'ai bien précisé que je me tenais à distance du fort. J'attendais juste de savoir ce que j'allais affronter. Tes deux bastions, en toute logique, ne peuvent m'atteindre, car ma flotte se tenait à distance de tout élément gênant. Attendants simplement de savoir ce qu'elle allait affronter...

Mais très bien, commençons cette boucherie comme tu le dis.]

Les navires pirates en prenaient pour leur coque. Le fort charles continuait de tirer au canon mais Aaron n'avait pas dit son dernier mot.

Les pirates eux aussi bombardiaent l'ennemi qui au fur et à mesure croulait sous les tirs au canon. Il était à présent temps de se tourner vers le fort, qui subit alors un déluge de feu en provenance non pas des navires déjà présents, mais des navires arrivants à présents sur les lieux du combat. D'autres navires rejoignaient la bataille: on les dénombrait ainsi:

- le Cheval Brisé de 36 canons de 18.

- L'Eclair Passant de 25 canons de 10.

Ces navires avaient su profiter de la diversion qu'offrait les autres vaisseaux déjà présents sur les lieux pour bombarder les bâtiments. Ce n'était pas là tout, car d'autres bâtiments étaient sur les lieux.

Mercer croyait pouvoir vaincre en remplacant la stratégie par le nombre, mais Aaron avait appris de ses combats et entendait bien changer le cours du combat qui pour le moment penchait pour la EITC.

Bien, des dizaines de barques à présent descendaient de jonques qui venaient d'arriver au loin. Cinq jonques pirates qui serviraient grandement. Elles se tenaient à distance et étaient donc au loin, hors de portée des canons du fort Charles. Cela posait problème mais il restait néanmoins un certain avantage: la flotte ennemie était déjà occupée.

Même si plusieurs navires EITC commençaient sérieusement à prendre l'eau, les navires pirates aussi. L'atout des pirates résidait dans l'incapacité de l'ennemi à utiliser sa flotte correctement. En effet, Port Royal n'était normalement pas prévu pour garder autant de vaisseaux. Cela avait pour commencer freiné la manoeuvre ennemie et avait permit aux pirates de faire subir un sérieux revers au fort Charles qui avait autrefois échoué face à un seul bâtiment. Cette fois, compte tenu du nombre de navires lui tirants dessus, il ne saurait tenir bien longtemps face à ce brillant assault.

Mais là n'était pas tout. L'action du fort Charles était très limitée, de part les morceaux de murs qui'l ne cessait de perdre ainsi que ses soldats, mais le blocus de navires désorganisés mais pourtant bien présent continuait de poser problème...


Rompez la formation, placez-vous hors de portée de l'ennemi. Le Léviathan et le Loup Gris couvriront la manoeuvre.

Ainsi, la formation rompue, les navires se dispersaient et passaient tout simplement entre les vaisseaux ennemis. La roue tournait assez rapidement, apparemment: les navires ennemis se faisaient tirer dessus par les pièces de 18 à l'avant et à l'arrière du Léviathan et par les canons de 32 à l'avant du Loup Gris. Pendant ce temps, les vaisseaux ennemis étaient désemparés face aux abordages continus remettants sans cesse en cause l'efficacité de la hiérarchie de la flotte ennemie. Car si la EITC avait bien un soucis, c'était celui-là: les grades. Chaque navire avait ses supérieurs hiérarchiques, contrairement aux bateaux pirates sur lesquels n'importe qui pouvait prendre la barre. Ainsi, un heureux boulet du Léviathan permit de désorganiser un bâtiment de la flotte ennemie. L'Espagnol Eventré dépassait en canons les navires de 40 pièces, par exemple. Mais à présent, il était temps de tester une tactique que Aaron avait appris de Boisnoir: les doubles canons.

Les canons furent chargés de doubles boulets de canons. Lorsque l'ordre retentit sur chaque navire,les doubles canons volèrent et entreprirent de percer les voiles et mâts. La situation, à l'évidence, se compliquait pour la compagnie: ses bâtiments à l'évidence ne tiendraient point longtemps face à cet assault. Déjà, nombre d'entres eux subissaient la perte des mâts principaux et de leurs voiles trouées. Mais ce n'était pas tout...

Au loin, à une distance pour laquelle bombarder du fort charles, qui en avait d'ailleurs prit un sacré coup, était impossible, vingt navires se rassemblaient. Des navires rapides et légers mais également d'autres solides et nottament 4 navires de la EITC parmis d'autres qui avaient pu être réparés depuis la reprise de Tortuga et qui étaient venus en quelques sortes compenser la perte de nombre de navires pirates. Ils serviraient grandement, surtout à présent que les barques faisaient diversion en s'attaquant aux bâtiments ennemis.

Ces barques, tandis que les jonques se repliaient, servaient grandementcar les pirates à bord, s'introduisants à l'intérieur des navires, permettaient de concentrer sur eux et permettaient à la flotte de se replier. Il ne manquait plus aux pirates de savoir la suite des évèneemtns, surtout à présent qu'un blocus pirate était créé avec 20 navires et ce au loin, hors de portée d'un fort quelque qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Mercer
Tueur EITC
Tueur EITC
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Ven 3 Oct 2008 - 22:21

[Navrant de voir que tu ne tiens absolument pas compte de se que j'écris, j'ai écrit qu'aucun navire n'avait la place de passer, les tireurs embusqués te massacrent tes équipages et que les bastions situés de part et d'autre de l'entrée pouvait détruire sur le champ tout navire pénétrant dans le port et si tu rentr tu es à portée du fort, et puis je ne vois pas pourquoi tu pourrais me tirer dessus et pas moi, la taille ne compte pas, c'est la quantité de poudre que l'on y met, ton manque de fair-play me deçoit, comme je suis généreux et fair-play, je vais assumer des dégâts que, en toute logique, tu n'aurais pas pu faire mais tu vas en payer les conséquences, si tu avais bien fais attention à mes messages tu aurais vu que c'était un piège.]

Et bien des mâts cassés, de l'eau, rien de fameux mais l'important c'est qu'ils soient rentrés, ils étaient largement à portée, les soldats pouvaient ouvrir le feu.
Ils étaient en infériorité numérique.

FEU A VOLONTE!!!

Ils prireznt pour cible le Léviathan, de simple forbands ne pourraient entraver la marche d'un Royaume, Royaume qui était largement plus puissant, ces ignares n'avaient pas remarqué que l'Amirauté était présente en nombres, les énorme pièces s'acharnaient sur les ennemis, puis la stratègie se mit en place, tous les gros navires entravèrent la route des pirates et leur tirèrent en pleine proue, deux bâtiment arrivaient sur les côtés puis enfin un derrière, chaque navires pirate fint par être cernés, cannoné et abordé, pour soutenir le tout d'autres navires se rapprochèrent pour agir, des centaines de soldats se ruèrent sur les pont, tandis que leurs camarades les couvraient depuis leur navires en tirant en rafales sur les pirates désorganisées, n'ayant reçus aucune formatiion adéquate au combat, d'ailleur les pirates n'étaient pas habitués au combat, lorsqu'ils abordaient les navires, ils ne s'attendaient pas à voir de résistance.
Les loyaux soldats Britanniques tombèrent certes mais les pirates se retrouvèrrent vite submergés.
Enfin Mercer apparut sur le pont du Léviathan et massacra à son tour toute résistance, lorsqu'enfin les pirates furent cernés de baïonettes.
La résistance ne dura pas étant dionné le grand nombre de soldats.

Mettez les prisonniers au fer, ils seront pendus dès demain matin, trouvez moi le chef de ces miteux et amenez-le devant moi, je dois lui règler son compter personellement, en sachant bien sûr pourquoi cet aveugle s'est jeté dans la gueule du loup?

Un interrogatoire s'imposait, si il venait chercher des richesses, ils mourrait sur le champ, des prisonniers, il mourrait tout autant, il pourrait peut-être sauver sa peau si il avait un argument en poche ce dont David doutait, il souriait déjà au désespoir du capitaine.
A présent toujours en alerte, les troupes avaient désarmés les navire pirates et dérobés les stocks de poudre.
L'armada n'allait pas tarder et le boulot serait déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumactif-war.bbactif.com
Fauve noir
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Ven 3 Oct 2008 - 23:24

HJ: Oui c'est cela... bon alors avant de continuer, nous allons mettre les choses au clair. Dès le début, ce que tu écrivais ne collait pas.

Tu ne peux me dire que j'ai été pris par surprise, je ne connais peut-être pas toutes tes défenses mais mon personnage n'est pas aveugle: il peut parfaitement voir s'il y a d'autres endroits d'où peuvent être tirés au canon dans des fortifications, grâce à ses deux yeux encore en parfait état. De plus, tune peux me dire que je passais tes lignes sachant que ma flotte 'était arrêtée. Et j'ai bien précisé que j'étais hors de portée du Fort Charles, et il était bien évident qu'il s'agissait également de toute autre structure.

Mon tout premier message n'avait pour autre utilité que chacuns connaisse les forces présentes de l'autre sur le terrain afin de mieux se repérer. Merci de tenir compte de cela.

S'il y a autre chose pour laquelle tu m'en veux, il faut le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fauve noir
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 27
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Dim 5 Oct 2008 - 18:29

Hj: Bon, je vois.

J'annule mon attaque, mais à l'avenir sache que mon tout premier post dans une bataille consiste à indiquer un minimum mes forces, et afin que moi aussi je sache ce que j'ai à combattre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Mercer
Tueur EITC
Tueur EITC
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 27
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   Lun 6 Oct 2008 - 0:53

Fauve Noir a écrit:
Ainsi, la formation rompue, les navires se dispersaient et passaient tout simplement entre les vaisseaux ennemis.


Je crois qu'il y a une difficulté de compréhension, moi j'ai compris que tu forçait le blocus.
Si tu es hors de portée de tous mes tirs alors tu es vraiment très loin et je suis aussi hors de portée.
Bon j'ai bien précisé les forces que j'avais et au lieu d'user un post, je suis directement passé à l'action, une flottille de pirates est tout de suite considéré comme une hostilité, tandis que si tu étais venu seul sans montrer tes couleurs tu serais rentré sans problème.
Tous le monde peut venir à Port Royal du moment que tu ne sois pas hostile ou un célèbre pirate. Au pire les gens te demanse si tu n'es pas un pirate, mais sinon tout le monde s'en fiche sauf lorsqu'il y a des ordres de Beckett.
Bon soit attaque annulée, reviens me voir quand tu veux, mais il est préférable de rester discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumactif-war.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour de la piraterie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour de la piraterie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour au travail....
» Le 23 mai Varadero me voilà/et c'est grâce à vous/retour à la réalité
» Retour maison
» Retour 3D' S-Pagne...
» Retour maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: # Corbeille #-
Sauter vers: