AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lord Cutler Beckett
Lord dirigeant de la Compagnie des Indes orientales
Lord dirigeant de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Là où le crime m'a amené
Emploi/loisirs : Dirigeant de la EITC/
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 18 Oct 2008 - 19:16

[PV: seuls autorisés à participer à ce RP sont tous les membres de la Compagnie des Indes et les condamnés: Lucy et Pariany.]


La colonne de prisonniers avançait, c'était le temps de la vidange des cellules, les uns après les autres, les condamnés furent entassés das les chariot qui devaient aller les jeter dans une fosse commune, tous avançaient dans le silence, les soldats les encerclaient, certains étaient entrain de croupir depuis des mois d'autres venaient d'arriver, comme le cas de deux jeunes filles qui montaient à présent à la potence, l'une d'entre elles n'avait que 15 ans et portait déjà au bras la marque des pirates faite la veille tout comme son amie.
A présent elles allaient mourir, mourir pour le crime qui avait fait débordé la goutte du vase et personne ne se souviendrait d'elles, non qui aller les pleurer ici? Bientôt elles ne seraient que le repas des goélands avant d'être enterrer sans aucune forme de procès, ainsi va le sort de ceux qui ont dévié la destinée de ceux qui avaient une chance d'écouler une longue et heureuse vie et c'est avoir ôter le vir et le bonheur d'autre être que tous allaient mourir, une dure mais juste loi pour ces méritants, certes puisqu'ils méritaient de mourir, aucune cruauté ne pourait être évoquée.

-----------------------
~/I think I'll inflict more pain than I had expected.\~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumactif-war.bbactif.com
Pariany Wieber
Vagabond/e
Vagabond/e
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : Dans les rues mal famées de Port Royal
Emploi/loisirs : Vagabonde qui aime bien se saouler et fumer à longueur de journée
Humeur : Souvent maussade
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 18 Oct 2008 - 19:38

Le monde était vraiment étrange... il y a encore quelques temps, Pariany était une simple villageoise, et maintenant, elle était une pirate condamné à la potence. Pour un crime qu'elle n'avait pas commis en plus, c'était ça le pire !
La jeune fille était là, sur la potence, fixant le sol et rien d'autre, le visage n'exprimant aucune émotion. Elle se demandait comment ont réagit ses parents de ne pas l'avoir vue revenir, et comment il ont réagit en sachant qu'elle allait être pendue...
Elle sortit de ses songes et regarda son amie, juste a côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Evan
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 24
Emploi/loisirs : Pirate
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 18 Oct 2008 - 19:49

Lucy et sa nouvelle amie ce retrouvée sur la potence. Pourquoi???Pour un crime qu'elles n'avaient pas commis. Mais comme toujours les prisonniers ne sont pas écoutaient, ils sont directement pendus. Lucy avait déjà penser à mourir, mais certainement pas comme sa, où alors pas pour quelques choses qu'elle n'avait pas fait. Mais elle et Pariany que pouvaient-elles faire, seules contre tout le monde???Rien, à part attendre que tout finisse, que le noir totale viennent à elle. Enfin il fallait quand même essayer de trouver une solution. Lucy regarda sa jeune amie, peut-être que cette chére Lucy aurait put sourire une derniére fois mais non. Elle regarda autour d'elle, mais qu'est ce qui se passaient dans la tête des gens pour assister à une condamnation à mort.


[Est-ce que quelqu'un peut nous aider???^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-university.0forum.biz/
Officiers et Soldats EITC
Armée de la Compagnie des Indes orientales
Armée de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 18 Oct 2008 - 20:11

A présent tout allait se terminer alors que le bourreau s'avançait et mit la corde autour de tous les cous. Quel ennui, une gamine était trop petite, pas de problème, le bourreau plaça un tonnelet sur la trappe et y hissa la future pendue, Pariany Wieber allait aussi y passer quelque soit son âge.
A présent le soleil était à son zénith.
Le bourreau tira la poignée, les trappe s'uvrirent et les pieds tombèrent dans le vide.
Lord Beckett se retira. Les soldats poursuivirent leur devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pariany Wieber
Vagabond/e
Vagabond/e
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : Dans les rues mal famées de Port Royal
Emploi/loisirs : Vagabonde qui aime bien se saouler et fumer à longueur de journée
Humeur : Souvent maussade
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Lun 20 Oct 2008 - 13:50

[HJ: Heu... on est censée être morte ? Pendu ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Mar 28 Oct 2008 - 20:29

Ne sachant pas d'où il venaient, deux petit poignards virent attérir sur le sol dallé de la cour du fort, après avoir trancher les cordes de Lucy et Pariany.
Une ombre était sur les remparts, aillant guettait la scène de prêt. Elle vait tout vue de ce qui c'était apssait chez la tavernier, et avait jugé de bon de sauver les deux jeune femme d'une mrot non méritée...
Un sourire se traça sur les lèvres de Sarahn, vraiment trop simple...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Karmer
Vice-Amiral
Vice-Amiral
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 26
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Ven 31 Oct 2008 - 13:41

Les pendaisons avaient commencées très tot le matin même. Comme par habitude apparament(Karmer n'ayant jamais participer à ce genre de festin pour Beckett), les corps s'empilaient, chaque minute 6 pendaisons. Karmer n'aimait pas du tout cela, mais il n'avait pas le choix. Voila ce que c'est de travailler pour la Navy et la EITC en même temps. Il va falloir qu'un jour il se decide pour qui travailler. Bien qu'il est quand même une place privilégié au dessus de certains officiers en tant que représentant de la marine royale à Port Royal, il se devait de repondre aux invitations de Beckett pour sa cérémonie de pendaison presque hebbdomadaire.

Il se trouvait avec les autres officiers de la EITC, il s'amusa à comparer son uniforme (il avait mis celui de la navy et pas celui de la eitc, il les trouvait pas super), le jaune d'oeuf de leur uniforme leur donnait une pointe d'humour. Et les grosses épaulettes, il ne pouvait pas les voir, cela était trop mauche pour lui. Il était bien content de son ancien uniforme d'amiral.

Il se retrourna et vit Norrington, le "magnifique" amiral de la EITC, qui prennait Karmer de haut et comme subordonné, alors que ce dernier ne l'était pas. Karmer était un vice-amiral de la bleue, ce qui n'était pas rien quand même. Beaucoup d'officier aurait voulu etre a sa place.

James avait su, sans surprise, que son ancien "ami" (ennemie), l'amiral de Boisnoir, commandant des forces fraqnçaise, était présent à Port royal au grand désespoir de Karmer.

Karmer s'assit à une table ou se trouvait des plans de navires, de batailles, de formation etc ... Les pendaisons lui semblait longue et penible, rien d'interessant. Il aurait préférer etre dans son bureau au lieu d'être ici.

Quelque chose se produit d'annormal, les cordres de deux condamnées se briserent. En premier lieux, tout le monde pensait que les cordres était fatiguées, mais les officiers appercurent deux poignards plantés dans les planches. karmer regarda l'inclinaison de ces derniers et regarda dans la direction donnait. Une personne se tennait sur les remparts.

Karmer appella ses officiers et prit une patrouille de 20 soldats de la EITC. Mais il était trop tard. Bien que les deux prisonniers liberer de leur corde, les autres avait deja prit le dessus sur les soldats. La plupart s'était deja debarrassé de leur chaine et avait prit les armes.

- Fermez les grilles !

Karmer donna l'ordre, mais les portes et grilles étaient trop longue à fermé. Karmer regarda rapidement Norrington, Mais qu'est ce qu'il attend pour intervenir et aller rattraper les deux autres prisonniers qui s'echappe ainsi que la personne inconnue sur les remparts ?

Et puis, Karmer avait autre chose à penser que Norrington. Malheureusement il n'y avait pas de chevaux ici, ce qui mit James en colere. Les prisonniers avaient abbattus les derniers gardes avant la sortie. Les troupes de Karmer arriverent et se mirent en travers. Ce ne sera pas la corde pour eux, mais les plombs. Karmer sortit son épée.

- Soldat ! En position !

Les soldats se mirent en formation sur deux rangés et le reste s'organisa sur une troisieme rangée derriere la deuxieme, pret a tirer juste après.

- En joue !

Les soldats mirent leur fusil et position de tir appuyé contre leurs épaules, et viserent rapidement les pirates.
L'épée de Karmer s'abaissa

- Feu !

Les soldats tirerent, il était tant, encore quelques seconde de plus, les pirates étaient sur eux.

- Troisieme ligne !

La seconde ligne se degagea pour recharger. La troisiemeprete à tirer.

- En joue ! Feu !

Ce fut encore une ecatombe chez les pirates, mais, les armes vident, ils reussirent à attendre les soldats de Karmer.

- A vos épées soldats !

Les combats s'engagerent. Mais ça aller mal pour les hommes de Karmer, en inferiorité numérique. Karmer abbattu quatres ou cinq pirates. les portes étaient enfin fermées, personne ne pouvait donc sortir. Il leva les yeux, la cause de tout cela était encore sur les remparts, voyant personne allait l'arretait, Karmer prit deux soldats disponibles et se degagea du combat pour monter par l'accés nord aux remparts ...


Dernière édition par James Karmer le Ven 31 Oct 2008 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pariany Wieber
Vagabond/e
Vagabond/e
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : Dans les rues mal famées de Port Royal
Emploi/loisirs : Vagabonde qui aime bien se saouler et fumer à longueur de journée
Humeur : Souvent maussade
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Ven 31 Oct 2008 - 18:57

Pariany atterrit au sol, la corde encore autour du coup, sans vraiment comprendre ce que lui arrivait. Elle passa d'abord sous la potence, pour réapparaître de l'autre côté, enleva la corde de son cou et regarda le plancher. Là, il s'y trouver deux couteaux. Mais d'où est-ce qu'il venait ? La jeune germanique regarda les remparts et vit une jeune femme. Cela ne pouvait venir que d'elle. Mais pourquoi est-ce qu'elle les avait sauver ? Trop de questions se poser dans la tête de Pariany, des questions auquel elle n'avait pas vraiment le temps de réfléchir pour l'instant ! Elle tourna la tête et alla vers Lucy.

-Ça vas ? Lui demanda t-elle.

Pendant ce temps, sur les remparts, Sarah se tourna vers deux gardes de Karmer et lui même qui arrivaient vers elle, le même sourire aux lèvres, tandis qu'elle dégaina son épée, peu consentent à se rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Evan
Pirate
Pirate
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 24
Emploi/loisirs : Pirate
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 1 Nov 2008 - 12:04

Lucy allait y passer tout comme son amie Pariany quand soudain deux couteaux tranchèrent les cordes, se qui les fit tomber. Elle ne savait pas se qui venait de se passer, aucune idée d’où provenait ces couteaux. Sans plus réfléchir pour l’instant, elle retira la corde d’autour de son cou et regarda si son ami allait bien. Apparement oui!!! Une fois descendu de sur la potence, elle regarda autour d’elle pour chercher la provenance de ces couteaux. Qui les avait sauvé??? Et surtout pourquoi??? Elle remarqua une jeune femme et tout en la regardant pour voir qui elle était, elle répondit à Pariany :

-Oui, oui tout va bien et toi?

Pour l’instant elles avaient intérêt à faire attention à elles. Détachant son regard de celle qui les avait sauvé, elle regarda les soldats qui attaqué et tuer les pirates en train de s’enfuir. Mais ils étaient bien moins nombreux que les condamnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-university.0forum.biz/
Pariany Wieber
Vagabond/e
Vagabond/e
avatar

Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : Dans les rues mal famées de Port Royal
Emploi/loisirs : Vagabonde qui aime bien se saouler et fumer à longueur de journée
Humeur : Souvent maussade
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 1 Nov 2008 - 15:33

Pariany sourit brévement à la jeune femme et hocha d'un signe tout aussi bref de la tête.

-Oui, ça va...

La jeune fille regarda ensuite uatour d'elle. C'était le vrai "bazard".
Les condamnés, qui était plus nombreux que les soldats, n'avait aps l'attention de se laissaient faire, apparement.
Un soldat apssa non loing d'elle. Pariany lui dona un coup violent à la tête et prit son épée. Puis, elle fit pareil avec un autre et donna un épée à son amie.

-On en aura besoin... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Officiers et Soldats EITC
Armée de la Compagnie des Indes orientales
Armée de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Sam 1 Nov 2008 - 16:15

En état d'alerte, les renfort arrivèrent sur place pour soutenir les soldats déjà présents, mais pire encore ceux-cci arrivèrent armés jusqu'aux dents et ouvrirent le feu sur les condamnés, avec des canons ou plutôt des mitrailles qui éjectaient des dizaines de projectiles de la taille d'une balle de golf.
Ils en alignèrent une dizaines et ouvrirent le feu sur la foule de pirates. Les balles explosaient de la bouches des batteries pour metre à terre une trentaine de pirates, les bombardement incessées massacraient les résistants. Encore et encore sans s'arrêter, lorsque les canons cessèrent le feu les soldats s'alignèrent les baïonettes en avant.

Compagnie! En avant marche!

La garnison avançait au pas par dessus les cadavres mutilés et faisaient reculer les pirates, ceux qui s'y refusaient étaient soit tirés comme des lapins soit empâlé comme des porcs par la rangée de lame qui s'avançaient rabattant les pirates contre un mur. Tour les visages sans expression, regardant les ennemis dans les yeux, les hommes de la Compagnie n'arrêtèrent pas le mouvement.
D'autres hommes vinrent s'aligner sur les remparts au dessus des pirates, pointant leurs armes sur eux.

Compagnie! Halte!

Les codamnés étaient coincés contre la façades et les dix rangées de soldats s'immobilisèrent.

Première ligne! En position! En joue!

Le lieutenant arriva à leur droite.

Pirates nous allons vous enchaîner! Le premier qui ose résister condamnera immédiatement tous les prisonniers à une mort certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Lun 17 Nov 2008 - 14:58

Non,vraiment,l'Amiral Norrington n'aimait pas les pendaisons.Il y avait un tas d'autres choses qu'il ne pouvait supporter,comme de savoir qu'Elizabeth Swann n'accepterait jamais de l'épouser ou encore que Jack Sparrow n'était toujours pas sous les verrous pour ses crimes encore impunis.Avec la potence,c'était viscéral.Le bruit,le mouvement perpétuel des condamnés avançant vers leur funeste destin,l'odeur de ces corps restés des jours dans le noir et l'insalubrité des geôles,et enfin l'attitude si désinvolte des soldats qui amassaient leurs bottes après avoir délesté leur cadavre de tous leurs biens de valeur...Chaque passage face à la veuve à jambe de bois était une épreuve,qui ne se passait qu'avec les machoires serrées.
Mais parfois,parfois...Un grain de sable dans la gigantesque machinerie.Et alors on vous demandait de mettre de côté tout vos apprioris pour vous porter au secours d'un système que vous désaprouviez.Le pire ? Tout se passait si vite que vous obtempériez sans réfléchir.C'est ce qui arriva à James ce fameux jour.Peu de personnes ignoraient le fait qu'il avait laissé échapper le capitaine du Black Pearl de cette prison,mais aucun n'aurait pensé qu'il aiderait les jeunes femmes.D'ailleurs,il ne le fit pas.Dans certains cas,surtout depuis que Cutler Beckett était arrivé au pouvoir,la Loi était appliquée à mauvais escient,et des innocents étaient mis à mort sans raison juste.Certes,c'était le cas içi,mais pas un être humain ne s'était donné la peine de prévenir le gradé,si bien que pour cette fois,il n'agirait pas pour le camp de la flibuste.
Les hommes de la EITC tenaient les deux demoiselles dont la pendaison avait été intrrompue.Avec les siens,l'Amiral monta rapidement sur les remparts,prenant lui-même la tête de la petite cohorte.Il déboucha par la porte à la droite de Sarah,tandis que la moitié des hommes de Karmer arrivait par l'autre côté,si bien qu'il ne restait plus à Sarah que trois options.Un,sauter du haut de la falaise,au risque de se tuer,pour ensuite tomber sur les navires de guerre qui occupaient le port.Deux,sauter dans la cour,où se trouvait la seconde moitié des soldats du vice-Amiral,plus les sentinelles du Lord.Trois,s'empaler sur les baillonettes qui se trouvaient de chaque côté de sa personne.Se rendre,en quatrième solution ?
Le britannique reconnut la voleuse,cette fille qu'il avait secouru par une sombre nuit sur la plage.Ses traits,déjà sévères,se durcirent en une expression glaçante,compte-tenu du visage souriant qu'il lui avait offert tantôt.Prestement,il tira son épée de son fourreau et l'appliqua contre la gorge de la demoiselle,seule contre tous.

-Lâchez vos armes.Toutes vous armes.Sachez que je n'hésiterai pas à ordonner une fouille au corps.

Et ces messieurs n'y verraient sous doute aucun inconvénient.La pression de la lame se fit un peu plus poussée,tandis que Norrington vrilla son regard acier dans le psrunelles de Sarah.A voix basse,car ce détail ne regardait personne d'autre,il ajouta,toujours aussi sombre :

-Je vous avais offert une seconde madmoielle.Et vous l'avez gachée.

Tant pis pour elle,il ne pouvait plus rien faire ! Jouer les bons Samaritains,c'était bien gentil,mais il ne fallait pas non plus le prendre pour un imbécile.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Mar 18 Nov 2008 - 19:09

Sarah se retourna vivement lorsqu'elle entendit des bruit de pas venant de derrière elle. Mais elle n'eu pas le temps de réagire que déjà, l'épée de l'amiral se tenait contre sa gorge. C'était cet amiral qui l'avait sauver, lorsqu'elle s'était retrouvé sur la plage, incapable de faire quoi que soit complétement affaiblie. Il avait fallut qu'elle tombe sur lui ! -___-"
La jeune femme regarda légèrement derrière elle, pour voir les gardes de Karmer, puis elle regarda la cour, remplit de soldat de la EITC qui tenaient les deux jeunes femmes qu'elle avait voulut secourir. Un instant, mais vraiment un très bref instants, le regard de Pariany croisa le sien. Elle fixa ensuite, avec méfiance, l'épée ce trouvant contre sa gorge.

"Lâchez vos armes.Toutes vous armes.Sachez que je n'hésiterai pas à ordonner une fouille au corps."

Ne se fessant pas attendre, n'ayant nullement envie de se faire fouiller par des mains un peu trop baladeuse, la jeune voleuse lâcha son épée, qui tomba en fesant un bruit sonnore. Elle avait encore un pistolet, mais pourtant, elle ne le sortit pas tout de suite...

"Je vous avais offert une seconde mademoiselle.Et vous l'avez gachée."

Sarah glissa sa main jusqu'à sa ceinture et en sorti un pistolet qu'elle secoua lentement, un sourire plus qu'insolent se traça sur ses lèvres, comme pour narguer l'officier ce trouvant face à elle, et, à son tour le lâcha pour qu'il tombe sur le sol.

-Pensez ce que vous voulez, amiral...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Mer 17 Déc 2008 - 20:56

James ne fut nullement provoqué par son attitude.Ils avaient gagné,et elle perdu,c'était tout,ça s'arrêtait là,l'affaire était close.Le peu de chances qu'elles avaient de s'en sortir par une pirouette était cruellement restreint.Savaient-elles que personne n'allait venir les sauver ? Sarah était-elle consciente qu'elle allait mourir dans une poignée d'instant ? En attendant,son chevalier d'un soir était plus que non disposé à la secourir un nouvelle fois pour ses beaux yeux.Assez d'être à chaque fois l'instrument,la roue de secours,pour ensuite rester sur place,sous la pluie de remontrances ! Assez de payer pour les autres.
Miss Ledermann fut amenée près de Pariany et de Lucy,jetée avec elles pour mieux être encerclées par les forces de l'ordre.Peu à peu,le calme se faisait dans le fort,les prisonniers échappés momentanément ayant été abattus ou s'étant rendus,car désarmés,ils ne pouvaient se défendre face aux mousquets et aux épées.Bientôt,tous se rassemblaient autour de celles qui avaient été la cause directe ou indirecte de ce capharnaüm.L'Amiral n'éprouvait aucun sentiment de victoire ou de supérioté,il avait simplement fait son devoir en jouant dans les règles,il n'y avait rien de plus à en dire.Que Beckett le récompense ou non n'avait aucune espèce d'importance;il voulait juste rayer ce moment de son esprit,ne plus penser qu'il s'était montré charitable envers une personne qui s'en était montrée indigne par la suite.ça faisait mal,d'être abusé.Ses traits fermés et son regard impartial dénotaient bien que ce jour-là,il avait fait un pas vers la froideur que voulait lui inculquer le Lord.Certes,elle était encore très loin,et la lumière ne le quittait jamais vraiment,mais là,c'était une goutte d'eau ajoutée au vase de sa rancune.Tout être humain,même fondamentalement bon,avait un part d'ombre en lui.
Alors qu'il regardait un garde passer les fers à la voleuse,James se rendit compte qu'il connaissait une autre demoiselle : Lucy,rencontrée sur les quais.Encore une figure angélique qui montrait son vrai visage,un faciès sombre.Les sourcils froncés,il ne dit rien,et bientôt,son expression se fondit de nouveau dans la plus parfaite neutralté.

-Que le bourreau poursuive son office,lança-t-il à l'adrese de l'intéressé,s'affairant déjà à instaler une nouvelle corde.

Come le Lord avait dû se délecter de ce petit contre-temps,certain d'un fin sanglante à son avantage,tout en observant la scène de la fenêtre de son bureau !

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Dim 21 Déc 2008 - 16:10

Alors que le soldat était en train de lui attaché ces fers lourd et rouillés aux bras, Sarah dirigea son regard vers les deux jeunes femmes qu'elle avait tentée d'aider à s'échapper, il y a encore quelques minutes de cela....
Pariany, la plus jeune des deux, semblait quelque peu perdue par les événements. A voir l'expression de son visage, on aurait dit qu'elle se demandait ce qui allait se passer, ce qui était somme doute le cas. Cette question pouvait être bête et stupide, mais dans son cas, ça ne l'était pas. C'est vrai, comment pouvait elle savoir ? La germanique comprenait à moitié les paroles des officiers et soldats, ainsi que celles des autres personnes présente dans la cour du fort. De plus, elle ne savait pas vraiment pourquoi on l'avait embarqué ici, avec tous ces autres condamnés. Qu'est-ce qu'elle avait bien put faire de mal... ? Avait-on découvert qu'elle marchander avec des bandits ? Mais même, cela ne pouvait pas être cela, personne ne la connaissait ! Du moins, pas directement... Pariany sait pertinemment que ces parents adoptifs, surtout Madame Edouards, prenait un plaisir fou à parlé d'elle ! Et particulièrement la manière dont elle et son époux l'avait sortie de la galère que vivait tous les orphelins de nos jours. A peine si elle se croyait pas une "héroïne" ! Mais comment lui en voiloir, elle était si gentille, avec tous le mondes ! C'est pour ça que la jeune fille l'aimait beaucoup: elle était toujours là pour elle, quoi qu'il arrive. Mais comment réagirait-elle lorsqu'elle apprendra les activités de sa fille ? Serait-elle en colère et moins sympatique qu'avant ? Aurait-elle le même comportement qu'avant en son égard ? Dieu seul le sait, malheuresement....
La jeune voleuse regarda ensuite Lucy, mais ne vit pas vraiment son visage. En effet, le soleil, de part ses rayons, brillait en sa direction, ce qui empêcher de la voir, à moins de vouloir se brûler la rétines des yeux, ce qui 'nétait pas vraiment son souhait...
Sarah tourna donc la tête et regarda l'amiral Norrington. Elle aurait tant voulut lui dire réellement pourquoi elle était intervenue dans cette pendaison ! Comment des soldats avaient accusés des innocentes, donc Pariany et Lucy, de meurtre qu'elles n'avaient jamais commis ! Mais la croirait-il après ça ? Et surtout, est-ce qu'il les aideraient, malgré qu'il soit dans son lieu de travail et que le Lord n'était guère très loin ? Et si elle tentait le coup, tout en essayant d'être discrète ?

-Vous faite une erreur..., dit Sarah à l'adresse de James.

Pariany tourna légèrement la tête vers elle. Tantait-elle une nouvelle fois de l'aider elle et Lucy ? Si oui, elle espérait de tout coeur que cela marche, elle ne souhaitait pas vraiment finir pendue au bout d'une corde...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Lun 22 Déc 2008 - 19:36

La corde était flambant neuve.Certes,un autre poignard aurait pu la trancher à l'instar de la précédente.Mais pour le coup,chaque recoin de la potence était passé en revue avec une grande minutie que l'on avait peu connue de la part des soldats par le passé.Trois jolies donzelles comme ça...ça méritait bien quelques efforts...Une jolie brochette,avec trois paires de longues jambes,et puis d'autres attouts féminins des plus captivants...Oh,si on avait pu leur laisser,juste quelque heures...ça aurait fait moins gâchis.Et elles auraient au moins gardé un plus ou moins souvenir de cette terre avant de faire le grand saut.
L'Amiral avait des pensées autremoins moins grivoises.D'ailleurs,avait-il seulement jamais songé à cela,devant une belle femme ? Sa maladresse et ses pomettes rosies disaient tout le contraire.Les ragots au sujet de sa vie personnelle avaient rapidement disparus,et les mauvaises langues avaient fini par se taire.L'Amour et lui faisait deux,et non pas parcequ'il était avec quelqun.Pauvre gars ! Pas capable de se trouver une bourgeoise un tant soit peu comme il faut ! Malgré le respect qu'on lui devait,on ne pouvait empêcher les gens,durant les soirées un peu trop arrosées,de bavarder sur ce qui était le plus marginal,bien que le plus discret.Qui sait,peut-être qu'un jour,ils lui trouveraient une fille pas trop mal ? Juste pour lui faire plaisir,bien sûr.Leur oficier redoutait ce jour avec l'appréhension des êtres à l'âme blanche comme neige et aussi inexpérimentée dans les affres de la passion qu'un nouveau né.Face aux catins,rien à faire,il restait de glace.Quant aux Ladies,rien à dire,bien trop vaniteuses.Devrait-il à jamais se contenter d'une pirate fiancée et d'une ex-tueuse muette telle une tombe ? Courage,se disait le militaire.Ce n'était pas en déshabillant les prisonnières du regard que quoi que ce soit s'améliorerait.
Totalement indifférent aux cheveux légèrement défaits des jeunes femmes,à leur peau brûlée par le soleil,à leurs épaules couvertes d'une mince pélicule de sueur,à leurs bras si gracieux,et tout le bataclan qui mettaient de si charmante humeur ses hommes décidément bien loin de la pureté philosophique de leur Amiral,Norrington répondit de manière très neutre à celle qui tâchait de le rallier à sa cause.

-Les faits sont contre vous,miss.On a trouvé ces demoiselles penchées sur le cadavre d'un homme,l'arme ayant fait couler le sang près d'elles.Quant à vous,vous vous êtes rendue coupable de tentative d'évasion de prisonniers.Et quoi,encore ? Vol ? Piraterie ? Voyager comme clandestine ne vous suffisait donc pas ? Ce n'était pas un titre assez clinquant pour vous,sans doute.Les preuves sont irréfutables,il n'y a rien d'autre à ajouter.Lord Beckett a aboli tout droit à avoir un procès en bonne et dûe forme,il ne voit dans votre cas aucune autre alternative que la mise à mort par pendaison.

Que Sarah reste digne...! Et que les autres ne supplient pas...Surtout,qu'elles ne tombent pas à genoux...Les soldats seraient alors en doit de les traîner à l'échafaud,de serrer dans leurs bras leurs corps se débattant...Et ces malappris en profiteraient,sans doute.Cette conduite révoltait James,mais il fallait bien parfois fermer les yeux.ça se faisait,alors pourquoi se faire mal voir par ses troupes ? Mais...Ferait-il de même avec les jeunes personnes,s'aveuglerait-il ? On le connaissait si inflexible,par moment...

-Tout est bientôt terminé,continua-t-il en indiquant brièvement du regard le gibet.Préparez-vous.Nous n'avons pas de prêtre sous la min,mais nous écouterons vos dernières paroles si vous souhaitez les énoncer.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Lun 22 Déc 2008 - 20:06

Comme ci elle ne se rendait pas compte de la situation ! Bien sûr qu'elle savait qu'elle méritait potence, et ça depuis le jours où elle avait commencé le vol en tout genre, c'est à dire il y a cinq bonnes années de cela. Elle n'avait que 13 ans, à l'époque, et déjà elle avait des soldats au dos. Sauf que ce n'était pas des soldats de la Compagnie des Indes Orientales, mais ceux de la Royal Navy et tous les autres. C'est sûr que voler à Londres, ce n'était pas ce qu'on fesait de mieux niveau sûreté... avant elle ne s'en endait pas bien compte, mais elle avait grandis depuis, et mûrie. Encore heureux me direz-vous !
Les preuves était peut être grosse comme un navire pour la jeune voleuse, pour les autres jeunes femmes ? Soi-disant qu'elles avaient tuées ce tavernier, mais avaient-ils au moins des preuves de ce qu'ils avançaient ?

-Peut être que vous avez assez de preuves pour moi, mais pour elles ? Demanda-t-elle en montrant Pariany et Lucy avec la tête.

La jeune femme regarda avec dégoût l'amiral.

-En faîte, vous êtes comme les autres... vous en rester là, sans même savoir si se sont les vraies coupables ou pas..., la colère commençait de plus en plus en elle, et dire que je vous croyez différent ! Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences... !

Oserait-elle faire le moindre geste qui pourrais lui porter encore plus de tords qu'elle n'en avait déjà ? Mais bien sûr chers amis ! Son poings partit et s'abattit sur le nez de l'amiral.

-Pardonnez-moi, mais c'était... tentant...

Un petit sourire fin et malin apparut sur son visage aussi vite qu'il disparût. Cette fois, elle aller jouer les bûtées:

-Mes dernières paroles ? Je crois les avoir déjà pronocé... mais j'avoue pas directement, ce que je vais faire de suite: Laissez ces deux jeunes femmes tranquille !

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.



Dernière édition par Sarah Ledermann le Lun 22 Déc 2008 - 22:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie d'Oxford
Duchesse d'Oxford
Duchesse d'Oxford
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 27
Localisation : Dans mes pensées
Emploi/loisirs : Duchesse a pleins temps
Humeur : Impomtable
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Lun 22 Déc 2008 - 20:22

HJ: Emeline qui se rebif!! whouaa une femme frapper james c'est un truc a voire XD

-----------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Lun 22 Déc 2008 - 21:00

HJ: Ptdrrr, ça fait trop lontemps que je n'ai pas été "peste" de service Razz Désoler que ça tombe sur toi James... xD

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Mar 23 Déc 2008 - 16:27

Hj: Alors là... Je ne te savais pas si suicidaire,Em'.Mes excuses si ça ne fait aucunement rire,j'ai du mal à participer à ce genre de choses.Crois-moi,tu n'es pas aussi désolée que moi Neutral




Sous le coup,il détourna la tête,serrant les dents et luttant contre la douleur.Les yeux fermés,les mains plaquées contre son nez,seulement endolori mais non cassé,Norrington laissa passer les secondes,ne voulant plus rien voir,ne plus rien entendre.Le soldat était si outré qu'il ne pouvait se mettre en colère,ou encore supporter de regarder cette fille.Jamais on avait agi de la sorte avec lui,d'une manière si bestiale,si pitoyable,si stupide,si infantile.Sans voix,il ne put que sentir peu à peu la souffrance physique se dissiper,pour mieux que celle morale investisse ses pensées troublées,les batteents fous de son coeur et le mal-être sans limites de son âme.
Par chance,nous,nous sommes capable de traduire ces pensées et ces émotions,sans avoir peur des mots,car il faut bien défendre l'innocent incompris.Mais qu'est-ce qui avait bien pris Sarah,fichtre Dieu ?! Oh,et puis non,ça ne servait à rien de poser la question.C'était sûrement dans sa nature,de se montrer si sauvage,une vraie furie.Pourquoi s'occuper d'elle ? Tout le monde avait jeter l'éponge.Pas étonnant,vu comment elle renvoyait la pareille à ceux qui l'avaient secourue et qui s'étaient intéressés à elle,qui avaient donné du leur et avaient essayé de lui faire retrouver le droit chemin : James aurait pu la laisser agoniser sur la plage.Aurait...Dû...? Il n'était pas comme cela,il faisait son possible,et pour quels remerciements ? Pourquoi se tuait-il au fond à la tâche pour des personnes qui n'en valaient pas la peine ? Qu'il les laissent dans leur pétrin ! Et que ces dernières ne vinnent pas pleurer ! C'était scandaleux d'être aussi irrespecteux et égoïste.Du grand n'importe quoi.Elle était sans doute plus habituée à se servir de ses poings que de sa cervelle,c'était fort dommage,ça ne la mettait nullement à son avantage.Surtout que ça ne servirait à rien.A part brasser du vent,dire des idioties et se condamner elle-même,miss Ledermann n'avait pas fait grand chose d'autre.Car comment l'anglais aurait-il pu deviner que Pariany et Lucy avaient simplement et seulement trouvé le corps ? Oh,mais bien sûr,la demoiselle devait sûrement pensé qu'il avait la science infuse...Et bien non,il n'avait pas encore atteint ce stade de perfection.Nos excuses.Il était certain qu'elle,elle ne possédait aucun défaut.Expliquer son raisonnement était une chose simple,éventuellement trop complexe et trop civilisée pour la villageoise.Et s'il avait compris ? Si les dires de la demoiselle l'avait fait réfléchir et que dans le doute,il avait repoussé l'exécution d'un petit quart d'heure,afin d'examiner tout cela d'un peu plus près ? Mais vu que la jugeotte était une denrée plus que rare par içi...
Choisir le camp du Bien ne rapportait rien.Finalement,Lord Beckett avait sans doute tout à fait raison.ON ne gagniat rien à rendre des services,à prendre des risques et à secourir.Dans les deux cas,le britannique était perdant,alors autnt dire adieu à la lumière pour mieux réussir dans l'ombre.Tous ces gens...Qui lui demandaient de l'aide...Des bandes d'assistés...Oui,mieux valait se couper d'eux,les oublier,les laisser dans leur trou...Continuer son chemin seul...Assezde leurs gérémiades incesantes...Oh,son patron avait bien tenté de le prévenir...Désormais,son Amiral lui prêterait une oreille bien plus attentive.Merçi qui ? Merçi Sarah,vraiment.Elle menaçait gravement la grandeur d'âme d'un homme juste et bon,lui ruinait le moral,en un mot,le tuait un peu.Mais James n'avait pas fait tout ce chemin pour ça.Pas pour être traîté comme un chien par une fillette suffisante et se croyant tellement meilleure que tout le monde.
Bien entendu,un tout petit quart de ces réflexions furent véritablement celle de l'anglais,trop bon pour penser autant de mal de quelqun,même le méritant.Tenons-nous en aux faits.Les fusilliers marins perçurent la giffle de leur supérieur comme une terrible offense à chacun d'entre eux.Un frisson courut dans leur corps et,ne voyant pas réagir leur chef comme il l'aurait dû,par de la rage,des mots crus,un autre coup en guise de réponse,ils saisirent extrèmement violemment les jeunes femmes et les traînèrent jusqu'au bourreau.Vite,très vite.Elles allaient payer.Car même si deux d'entre elles n'étaient pas des meurtrières,l'une était une pirate,et l'autre une loque humaine,alcoolique et débraillée,vagabonde que Beckett appelait également "poison de la société".C'était bien du poison que venait de distiller Sarah dans le coeur de Norrington.Une bonne leçon.Elle aurait dû culpabiliser jusqu'à en mourir,d'avoir ainsi blesser un homme tel que lui,qui ne connaissait pas tous le s détails de l'affaire.Qu'elle s'étouffe avec ses regrets.La corde se chargerait de cela.Alors si elle ne s'en voulait pas pour le soufflet,qu'elle s'excuse auprès de ses amies pour avoir fait s'envoler leurs dernières chances d'en réchapper.
Trois noeuds coulants enserrèrent trois cous,un pour chacune.Dans le regard de tous,de la rancune,de la haine sans nom.Les yeux de James étaient toujours tournés vers le sol,sa main droite laissée sur sa joue.Cette brutalité l'avait stupéfié au point de l'abrutir durant un instant.Mais le bourreau n'avait pas besoin de plus.D'un geste sec,il actionna la manette,et le plancher s'ouvrit sous les pieds des condamnées.Les cordes se tendirent.Qui sème le vent récolte la Tempête.

-----------------------



  • By remembering that I serve others, not only myself
  • Homo sum,humani a me nihil alienum puto - {Térence}



Giff © unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Mar 30 Déc 2008 - 15:28

[HJ: Embarassed ]

Pourquoi avait-il fallu qu'elle réagisse d'une façon aussi irréfléchie et aussi brutale ? Pourquoi avait-il fallut qu'elle fasse cette je ne sais combientième erreur ? Cette erreur qui était cummulée avec toutes les autres, et qui sont elle-même quand même déjà pas mal...
Premier exemple: Dans un quartier pauvres, non loin de la ville de Londres, une jeune fille de dix ans se rend dans une sorte de bijouterie, la plus riche qui est dans la région. Il n'y avait personne à l'interrieur, pas un chien, rien... tout doucement, elle passe sa main dans une des boîte présente quand une autre main l'attrappe fermement par le poignet, le met sur la table la plus proche et met une dague au dessus de celui-ci. Il menace Sarah de le lui couper si elle tentait de réessayer de voler quoi que se soit. Prenant peur, elle hoche la tête et le poignard lui fit une entaille à l'avant bras avant de la lâcher. Quand il s'éloigna, la jeune fille courrut rentrée chez elle. Après plusieurs heures, son bras commence à s'infecter. Sa mère appelle un docteur et l'argent qu'ils lui devaient déjà depuis lontemps, plus celui-là, après qu'il l'ai soigné les ruina tellement qu'il devait se contenter chaque jours d'un bout de pain pour seul et unique repas dans la journée.
Second exemple: Sur un navire, en pleine mer, en direction de Port Royal, une jeune femme se rend sur le pont principal et apperçoit l'homme qui fesait quelque peu battre son coeur se faire embrasser par une autres femmes. Ne le supportant pas, par jalousie, elle s'appuye sur le rebord... quelques minutes plus tard, les voici tous deux parmit les montres qui composent l'équipage du Hollandais Vollant, navire du célèbre Davy Jones...
Est-ce une erreur comme l'une de ses deux citée au-dessus que la voleuse était en train de commettre ? Celle-ci allait sans doute avoir des impactes plus percutants: la mort. Ce n'est uniquement que quand les gardes les trainèrent jusqu'à la potence et qu'elle regarda très brièvement James qu'elle se rendit compte de ce qu'elle avait fait. L'amiral Norrington n'était pas un homme mauvais, loin de là, elle le savait, elle en était persuadé au fond d'elle même. Mais ce geste qu'elle avait osé faire envers lui montrait aux autres le pûre et simple contraire: qu'elle ne le croyait pas si bon que ça. Ce qui était totallement faux ! Sarah aurait voulut s'excuser, lui dire qu'elle n'aurait peut être pas dû faire ça, que ce n'était que la colère bouillonant contre elle et elle seule qui lui avait dictée ce geste, et qu'à cause de cela elle l'avait fait ! Mais il était trop tard maintenant. Elle devait affronter les conséquances de ses actes, elle ne pouvait plus faire marche arrière...
Et Pariany, et Lucy ! Elle avait éssayer en vain de les aidées, de faire en sorte qu'elles ne soient pas penues pour un crime qu'elles n'avaient jamais commis, mais elle n'avait fait qu'empirer les choses encore plus qu'elles ne les étaient déjà. Oui, la jeune femme, malgré elle, n'avait vraiment fait que des erreurs ce jours là.
Sur la potence, la corde au coups, la voleuse risqua un dernier regard vers James quand elle sentie le sol se dérobé sous ses pied, son corp tomber dans le vide et touché le sol. Elle ouvrit les yeux qu'elle venait de fermé, se préparant à quitté ce monde et regarda autour d'elle. Non, ce n'était pas possible... Elle regarda au dessus d'elle, puis elle attrappa la corde. Le bout était couper, ou tout simplement usée. Mais... c'était... impossible ! Plusieurs gardes avaient très minutieusement tous vérifier avant qu'elles montent sur la potence ! Est-ce que quelqu'un avait de nouveau lancer un couteau, ou je ne sais quel autre objet coupant encore, comme Sarah il y a quelques minutes ? Ou est-ce que les cordes avait été trafiquer expré ? Ou alors était-ce un coup d'une simple chance et du hassard ? Si oui, il était venue au bon moment frapper à sa porte... !

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Jeu 1 Jan 2009 - 15:11

Hj: Bon,bah moi les gens,je vais prendre des petites vacances,amusez-vous bien... "xDDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Jeu 1 Jan 2009 - 15:49

HJ: Hum, petit fuyeur Cool xD

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Norrington
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
Amiral de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 863
Age : 24
Localisation : Sur les Chemins tortueux de l'existance
Emploi/loisirs : Amiral de la EITC,officier de la Navy / Faire respecter la Loi,être juste et réparer son coeur...
Humeur : Placide
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Jeu 1 Jan 2009 - 19:35

Hj: Faut bien ques les autres aussi bossent/reçoivent leur part de tarte/aient le mauvais rôle/me remplacent/s'éclatent...! xDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Jeu 1 Jan 2009 - 19:42

HJ: Wahu O.O Il n'y a que de choix x)

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Panda Internet Security Pro 2012 gratuit pendant 6 mois
» Galerie du mois de Septembre 2012
» 2 mois bbox games
» Plus de 3G depuis 1 mois et demi
» coupon 3 mois BBOX jusqu au 13 Janvier 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: Les Territoires Britanniques :: Jamaïque :: Port Royal :: Fort Charles :: La Cour du Fort-
Sauter vers: