AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lord Cutler Beckett
Lord dirigeant de la Compagnie des Indes orientales
Lord dirigeant de la Compagnie des Indes orientales
avatar

Nombre de messages : 519
Age : 26
Localisation : Là où le crime m'a amené
Emploi/loisirs : Dirigeant de la EITC/
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Dim 22 Mar 2009 - 13:28

Faut-il vraiment que ce soit le moment de plaisanter? Non assez assez, le Lord qi était descendu au cours de escarmouche vit encore cette prétencieuse au sol. Pourquoi était-elle toujours vivante? La chance ne resterait plus assz longtemps avec elle pour lui permettre de vivre une minute de plus. Quelle tristesse, voir un si beau visage pâlit par le son glacial de la mort, de plus douleureuse, mais cela ne fait rien, le monde est tapissé de jolie filles impertinentes qui doivent être châtiées. Celle-ci servirait d'exemple. Agacé par l'incapacité des soldats à veiller au bout déroulement de l'excution, Beckett s'avança, laissant raide tous ces hommes qui attendaient les bottes à talons derrière eux. Cutler, assez distingable par son chapeau noir et sa petite taille au milieu des uniformes, entreprit de veiller lui-même à la mor dans le protocole de miss Ledermann. Dès qu'elle fut au sol, lavoleuse fut saise et sur ordre du Lord, linchée. Assez cruel, mais c'est de bonne guerre. Dès qu'une corde apte à répondre aux besoins quotidiens fut mise en place. Sarah dû remonter sur l'échafaud, pressée par les soldats, eux-même mit sous pression par Beckett, c'est qu'il y en avait d'autres qui attendaient derrière elle t l'on ne pouvai retarder davantage la grande chute des autre victimes de la corde. Solidement enchaïnée, la bourreau lui passa la corde une troisième et dernière fois. Lentement il s'avança, avec précaution il prit ce levier, acvec délectation le dirgeant de la compagnie admira, tou tremblait, le soleil pour éclairer la scène. Et puis soudain plus rien, le levier fut brusquement abaisser laissant s'ouvrir les portes de l'enfer sous les pieds de cette garce. Voilà elle agonise, la sang ne peut parvenir à son but, tout devient flou et après tout ces débttements, ces spasme, le corps inerte de Sarah Ledermann se lance avec régularité pour finalement finir jetée dans la charette desinnombrables morts.
Lord Beckett ne disait rien, rien qu'une malfrat parmi tant d'autre, elle ne lui manquera pas. Ainsi la grande voleuse fut suivie dans l'abîme par sa complice et amie, cette chère prussienne de Pariany, et dans le son des battements de coeur qui s'accèlèrent, elle fut jeté dans le ténèbres par cet impitoyable noeud de corde, son cadavre ne tarda pas à recouvrir celui de la hors-la-Loi.

Ainsi soit-il. murmura t-il.

-----------------------
~/I think I'll inflict more pain than I had expected.\~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumactif-war.bbactif.com
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]   Jeu 26 Mar 2009 - 10:40

Il était maintenant trop tard pour faire marche arrière. Elle allait devoir assumé les conséquences de ses actes une bonne fois pour toute, et sans procé. Alors qu'elle relevait sa tête, Sarah sentit les mains de soldats la prendre de force et la relever. Elle le vit enfin pour la première fois. Lui. Cet homme qu'elle haïssait tant. Celui qui avait fait d'elle une orpheline. Celui dont elle aurait tant voulut voir la mort. Mais là, ce serait le contraire qui allait se produire. Tel père, telle fille. La miss Ledermann allait donc mourir pendu, tout comme l'homme qu'elle avait tant chéri. Les soldats l'emmenèrent à nouveau sur la potence et on l'enchaïna, histoire qu'elle ne fasse pas encore quelque chose pour éviter de se faire pendre par le coup. La tête droite, regardant devant elle, la voleuse tremblait légèrement, tandis que le boureau lui mettait la corde autour du coup, juste au dessus du fin foullard qu'elle portait. Il fllait bien que cela arrive un jour ou l'autre... mais pas aussi tôt. Pas maintenant, alors qu'elle commençait enfin à devenir une adulte et que l'enfance s'éloignait. C'était trop tard... Tout ce passa très vite. Le sol se déroba sous ses pieds. Sarah tomba dans le vide mais fut rattrapé par la corde. Cette dernière l'empêchait pratiquement de respiré, mais pas tellement, en faite... sa tête lui fesait mal, on aurait dit qu'elle allait explosé tellement la douleur était attroce. Tout d'un coup, plus rien. Le noir. La jeune femme avait perdue connaissance...

Des bruit de sabots, de pesonnes qui parlait. Des secouses venant de temps en temps. Un rayon de soleil vint illuminé le visage de Sarah. Celle-ci leva une paupière, pui l'autre. Le rayon l'aveugla un court instant, tandis qu'elle passa une main autour de son coup. Eller egarda autou d'elle. Devant elle se trouvait une autre jeune femme qui la fixait... en faite, en desous d'elles et partout autour se trouvaient des personnes blanche. Des cadavres. C'est alors qu'un flash lui vint à l'esprit. La cours du fort, la potence, ces deux jeunes femmes condamnées... ça y est ! Mais... mais alors, elle n'était pas morte ! La chance était vraiment avec elle aujourd'hui ! Un sourire de joie se traça sur ses lèvres. Le foullard qu'elle avait au coup était la cause de tout ça. La corde n'avait pas put s'étranglé, mais jute couper la circulation du sang jusqu'à son cerveau, ce qui avait fait en sorte qu'elle s'évanouïse, et non meurt. Mais Pariany, comment avait-elle fait, elle ? La jeune voleuse lança un regard interrogateur à la germaniste, mais celle-ci se contenta d'y répondre par un index placé devant sa bouche et un signe de tête vers l'avant. Des gardes... Ils avaietn quitté le fort et e rendait maintenant à l'endroit où tout cescadavres allaient être enfouis sous-terre. Il fallait qu'elle partent.
Doucement, mas sûrement, Ledermann se rapprocha de la jeune fille et lui murmura calmement:

-Il faut qu'on s'échappe... prends ma main, fait exactement comme moi et suis moi...

Un regard entendut et Pariany hocha le tête. Elle avait compris, tant mieux.
Sarah prit délicatement la main de cette dernière et commença à se glissé vers l'arrière de la charette. Il n'y avait pas de barrière à l'arrière. Lançant un dernière regard vers la miss, elle prit une corute inspiration et se laissa tombé par terre, l'entraînant en même temps. Sans perdre une seconde, elle regarda devant elles. Les soldats n'avaient rien remarqué, ouf. Les deux jeunes femmes se levèrent, chacune ayanthérité d'un brûlure au coude. Reprennant sa main, la voleuse entraïna la prussienne à travers des rues, nul ne sut exacatement où elle l'emmennait...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La pendaison du mois [PV: EITC et condamnés]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Panda Internet Security Pro 2012 gratuit pendant 6 mois
» Galerie du mois de Septembre 2012
» 2 mois bbox games
» Plus de 3G depuis 1 mois et demi
» coupon 3 mois BBOX jusqu au 13 Janvier 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: Les Territoires Britanniques :: Jamaïque :: Port Royal :: Fort Charles :: La Cour du Fort-
Sauter vers: