AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Sam 14 Mar 2009 - 17:19

Des pas ressonnèrent dans les couloirs reliants les différents bureaux de la forteresse de l'île de Saint-Dimingue. Île appertenant à l'empire d'Espagne. Alors pourquoi Sarah se trouvait-elle sur une de celle-ci ? Elle qui était anglaise et qui vivait justement dans l'une de ces colonies, à savoir Port Royal ? En faite, c'est une historie un peu compliqué et qui est du à la malchance du moment...
En effet, la jeune femme avait eu pour projet de s'éloigné un peu de Port Royal, histoire qu'on l'oublie un peu. Elle avait donc prit un navire, au hassard, et était monté sans que personne ne la voit, en tant que passagèrent clandestine. Un jour plus tard, ils accostèrent sur une île. Par contre, ne me demandez laquelle, je serai incapable de vous répondre. Là, elle en avait prit un autre, puis il avait accosté à son tour sur une autre île... etc. Pour faire court, elle a du changé à peu près 5 fois de navire. Puis, quand elle arriva à Saint-Domingue, en ayant marre de changé sans cesse de navire et de destination, sans savoir où ils allaient, en plus, la voleuse avait mit le pied à Terre. Elle ne parlait pas spéciallement Espagnole, (pour ne pas dire qu'elle n'en parlait pas du tout) mais l'accent qu'avaient toutes les personnes autour d'elle lui avait mit la puce à l'oreille.
Voilà maintenant deux jours que Miss Ledermann était là. Elle avait été trainée un peu partout et en avait profité pour volé. Comme personne ne la connaissait ici, il y avait donc peu de chance pour qu'on la supçonne de quoi que se soit, mais bon, comme toujours mieux vaut être prudente, surtout quand on ne sait pas vraiment comment fonctionne le système politique d'un autre Etat.
Après avoir fait les poches de la plupart des habitants de cette îles, du moins les plus riche, la jeune Sarah c'était dit que volé quelque chose dans les bureaux serait peut être un peu plus... excitant. Non ? Voilà donc que nous la retrouvont en train de marché, éssayant d'être discrète dans les couloirs. Alors qu'elle venait d'netré dans un des bureau et qu'elle commençait à mettre sa main dans un des tiroirs, un officiers espagnol entra dans la pièce et braqua son arme sur elle. Imméditament, elle en fit de même et tira sur lui. Pensant que les autres allaient se rammenés, la miss se mit à courire vers la sortit, et ce jusqu'au remparts. Là, Sarah se retourna er vit un bon nombre de soldats arrivé vers elle. Bon, et maintenant ?

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Sam 14 Mar 2009 - 23:58

Sur le pont de la fégate aux couleurs du Lys regnait un profond silence.Sur la dunette ,le lieutenant en second ,monsieur d'Yfremont contemplait la batterie devant lui et les servants de piece acroupis autour de leurs affuts ,vagues silhouettes dans le noir ambiant.C'etait une nuit claire ,sans lune ,calme et reposante ,comme il y en a tant dans les Caraïbes.Un leger vent ridait les eaux calmes de cette partie des Antilles ,lieu de passage de tant de vaisseaux et pourtant si paisible ,dans des parages que la guerre semblait bien vouloir epargner.
Monsieur d'Yfremont ,comme tous ses collegues ,etait d'un naturel calme et serein ,et pourtant il ne pouvait s'empecher d'etre sur ses gardes en permanence ,dans le cas où un imprevu viendrait s'immisser dans le plan de cette nuit ,qui etait deja suffisament fou et risqué comme cela.En ce instant ,la belle et robuste frégate se coulait le long d'une cote boisée qui ne formait qu'une ligne plus sombre que le reste sur tribord.Poussée par le vent frais ,la frégate depassa bientot un cap ,et alors apparut une vision qui aurait tenu du miracle pour ceux qui ne naviguaient jamais de nuit.Une multitude de petits points de lumiere blanche flottaient dans le ciel ,a parfois une centaine de metres du niveau de la mer ,rassemblées en paquets ,tantot isolées ,tantot groupées ,et toutes semblaient vaciller ,le ciel etincellait de ces lueurs etranges.En réalité ,tout cela n'etait que les lumieres d'une ville située sur une hauteur de l'ile qu'ils contournaient actuellement ,et le ciel ressemblait a un gigantesque lustre biscornu ,etincelant de mille feux.
En changeant de cap ,la puissante frégate prit de la vitesse ,et tres rapidement ,elle fut engagée dans la baie qui s'ouvrait devant elle.Dans une serie de claquements secs ,les nombreux sabords qui garnissaient les flancs de la frégate s'ouvrirent à la volée ,et dans un grand fracas ,la gueule menacantes des canons parut dans les ouvertures.Mr d'Yfremont venait d'ordonner le branle-bas général de combat ,conformement a ses ordres.Les servants de piece ,parés a l'action tenaient fermement en main l'ecouvillon ,le refouloir ,prets a dechainer l'enfer dès qu'on leur en donnerait l'ordre.
Bientot ,la massive frégate fut parallele a la non moins massive silhouette sombre du fort qui dominait la baie ,bien profondement avancée dans la passe ,de maniere a ce que peu de canons soient en mesure de riposter.A present sur les nerfs ,d'Yfremont suivait le hissage sur le pont de la grande chaloupe ,qu'on mit à l'eau du coté opposé ,pour eviter qu'un coup malheureux ne l'eventre comme une noix.Une fois l'equipage de la chaloupe installé a bord et les avirons parés ,le lieutenant d'Yfremont se tourna vers la silhouette sombre et etrangement luisante qui se tenait en retrait derriere lui ,l'interrogeant silencieusement du regard.Celle-ci lui repondit ,dans un etrange cliquetis d'acier ,par un simple mot :

"Feu."

Aussitot le lieutenant repeta cet ordre en hurlant ,et toutes les pieces de la frégate ,a l'unisson ,cracherent le fer et les flammes sur le fort de Saint Domingue ,ravageant les creneaux ,et y semant la mort et la désolation ,tel un tourbillon infernal.Et entre deux bordées ,à la lueur des tirs ,un mince reflet venait jouer sur le fer que portait l'homme silencieux ,et qui venait de donner ce signal meurtrier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Dim 15 Mar 2009 - 12:49

Un bruit sourd ce fit alors entendre derrière la jeune voleuse. Les armes se baissèrent lentement et les regards des soldats se dirigèrent vers la mer. Sarah aussi se retourna pour voir d'où venait la source de ce bruit. Il ne lui fallut pas longtemps avant de le découvrir. Des boulets de canons virent droit sur les rempart du fort de Saint-Domingue. Se baissant et mettant ses mains au dessus de sa tête, elle en évita un de justesse, qui passa juste au dessus d'elle, mais reçut néanmoins quelques débris de pierres qui la griffèrent pas endroit, là où sa peau était à découvert. Les espagnols s'activaient dans la cour. Ils l'avaient complétement oublié, se concentrant sur la bataille qui débutait contre ce navire ennemi. Tant mieux, c'était déjà un point possitif dans cette histoire. Il ne fallait pas qu'elle reste là trop longtemps, il fallait qu'elle parte. Un second boulet arriva juste devant la jeune femme, tandis qu'elle se relevait. Fuir vite et le plus loin possible. Oui, mais pour aller où ? Se cacher quelque part dans le fort ? Hum... mauvaise idée... Alors s'enfuir dans la ville ? Bof, pas terrible, où se cacherait-elle ? Surtout qu'elle en connaissait pas beaucoup les lieux.. Argh, pas pratique quand on ne sait pas parlé une seconde langue, surtout pour se faire comprendre par les autres -_-" Son regard allait de droite à gauche, de la cour à l'eau se trouvant en bas des murailles de pierres.
Sarah prit une inspiration, monta sur un des créneaux et regarda les vagues s'écroulées contre le fort. Pendant un instant, elle hésita. En effet, comme à Port Royal, il y avait des rochers qui longeaient cette partie de l'île. Elle avait donc une chance sur deux de tombé droit dessus, et d'ainsi se blesser gravement, voir même mourir carrément.
Des nouveaux bruit de feu retentir et un nouveau boulet alla droit sur elle. Sans attendre d'avantage, elle sauta d'un magnifique plongeon et arriva directement dans l'eau (un coup de chance, sans nul doute...), tandis que le boulet alla droit sur le creneau où elle s'était trouvé quelques seconde auparavent.
On ne la vit pas tout de suite ressortir de l'eau... une minute... deux minutes passèrent avant que la voleuse ne réapparaîse à la surface. Celle-ci regarda autour d'elle. Le navire fessait toujours feu sur le fort, et c'était réciproque. "Batifollant" dans l'eau, elle se demandait où elle allait allée maintenant...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mar 17 Mar 2009 - 2:54

Au silence le plus profond succédait un vacarme dechirant.Les terribles détonations, le fracas des pièces qu’on remettait en batterie, tout cela produisant un tel raffut que toute la baie semblait résonner de ces terribles bruits, produits par les canons de la frégate du Lys. Bientôt, mais tardivement aux vues de la situation, les gigantesques canons du fort de Saint-Domingue firent écho à ceux du navire, d’abord par tirs dispersés, qui finirent par s’organiser, cherchant dans la baie noire leur assaillant qui se déplaçait sans cesse pour échapper aux projectiles meurtriers. Seuls les flammes orangées qui s’échappaient de ses flancs a chaque bordée révélait sa position, mais l’instant d’apres la nuit se refermait sur lui, jusqu’à la bordée suivante. La frégate française balayait de son feu meurtrier les remparts et les créneaux du fort, renversant les canons sur leurs affuts, dispersant pierres et hommes dans toutes les directions. C’était un ballet à la fois splendide et macabre que cet élégant vaisseau qui tournait en ronds dans la baie de l’ile, crachant à chaque passage l’enfer et les flammes sur la flamme de Castille qui flottait sur le fort de Saint-Domingue.
Le lieutenant d’Yfremont commandait la manœuvre avec une excitation partagée avec tout l’équipage, exalté par l’odeur de la poudre et la fièvre du combat. Au bout d’un moment il se tourna à nouveau vers la silhouette grise derrière lui, attendant une nouvelle fois un ordre silencieux qui, comme précédemment se manifesta par un hochement de tète accompagné par un cliquetis de metal.D’Yfremont lança alors l’ordre de lancer la grande chaloupe sur bâbord, tandis qu’ils présentaient le coté tribord aux batteries espagnoles. Bientôt l’embarcation se détacha de la muraille et fila droit sur la falaise, tandis que le navire reprenait son œuvre de destruction.
Bientôt avalée par la nuit, l’esquif ne fut retrouvée qu’au troisième passage de la frégate, c’est-à-dire une grande demi-heure plus tard, avec plus de passagers qu’à son depart.Immediatement, tous les canons du français se turent, un silence de mort retomba sur la baie, troublé seulement par les tirs à l’aveuglette des espagnols qui tentaient toujours de retrouver et châtier les auteurs de cet affront. Peine perdue dans les ténèbres qui enveloppaient les eaux, la frégate ayant soigneusement occultée tous ses feux. Une fois la gaffe crochée à la lisse, le second-maitre qui la montait s’empressa de réclamer le lieutenant d’Yfremont, a qui il cria :

-"Nous avons le tonnelet monsieur. Ainsi que quatre espagnols tombés à l’eau et une jeune femme légèrement blessée."
-"Montez tout le monde à bord, nous ferons le tri plus tard. Et parquez-les soigneusement aux fers en attendant." Répondit le lieutenant, qui avait d’autre soucis en tète.

On apporta à la silhouette grise sur la dunette un tonnelet scellé à la cire, auquel était fixé un fanion blanc, dont elle s’empara avec empressement, avant de donner un nouveau signe au lieutenant, lui intimant de faire quitter la baie au navire, et ce le plus rapidement possible. Les voiles tombèrent des vergues presque instantanément, et le navire français cingla droit vers le large, laissant derrière lui ruines et désolation sur les hauteurs de Saint-Domingue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mar 17 Mar 2009 - 21:01

La jeune femme fut ammené à bord d'une chaloupe appartenant aux ennemis des espagnols. Des français... c'était un navire français qui avait attaqué le fort de Saint-Domingue. Sarah l'avait vue, notament grâce au drapeau à l'arrière du navire. Décidément, elle en fesait du pays en ce moment...Mais dans quel but avaient-ils attaqués ? Oh, après tout, ce n'était pas ces affaires, il n'avait rien à voir là-dedant. Elle n'allait encore s'en mêlé et ainsi se mettre encore plus d'ennuis sur le dos. Comme si elle n'en avait pas assez comme ça !
Il y avait des soldats avec elle, qui étaient certainements tombés du fort aux coups de canons. On leur mit des fers, (non sans une certaine délicatesse) et on les ammenna à bord. La miss se laissa faire. Pas envie de ce débattra ici, surtout entourés d'officiers en tout genre. Ce serait trop risqué, de toute façon, elle n'était pas folle à ce point. Cependant, alors qu'ils descendirent vers les calles, elle n'était décidé à avancé. Quelques française partirent devant avec les soldats espagnols, alors que deux autres restèrent avec la miss Ledermann, qui ne semblait pas disposé à avancé. Ils durent donc carrément la tiré, rien que pour qu'elle fasse un pas et rien qu'un seul. L'un d'eux perdit très vite sa patience et lui hurla dessus, sans oublié une fameuse giffle. Ne supportant pas qu'on lui parle avec une telle sympathie, ni qu'on la giffle, la voleuse ne put s'empêché de lui répondre par un geste presque jumeau: elle lui donna un coup avec son poing gauche en plein dans sa joue. Ses mains avaient quelques égratinures, mais rien de grave. Le soldat en question tourna le tête sous le coup et recracha une dent, accompagné d'un peu de sang. Elle avait donc tapée aussi fort que ça ? A croire qu'elle ne sentait plus sa force... ou alors que cette homme n'en avait pas ^-^
Ce geste ne fit qu'augmenté d'avantage la colère du jeune homme qui la prit pars ses vêtements, avec l'aide de son camarades, et la tirèrent de force vers les gêoles du navire. Ils ouvrirent une cellule, celle se trouvant en face des autres prisonniers, et la lancèrent à l'interrieur. Sarah se retrouva à plein ventre sur le sol, sous les rires des soldats. En rage, elle se tourna vers eux et les regardé disparaître, avant d'aller s'asseoir contre la coque du navire français, les genoux repliés contre sa poitrine, les cheveux le longs de son visage, le cachant à moitié. La malchance la poursuivait...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mer 18 Mar 2009 - 1:50

Aussitot que le signal de cessez-le-feu avait été donné ,un silence de mort tomba sur la frégate française.Les servants de piece ,le souffle court restaient accroupis autour de leurs canons ,serrants encore convulsivement les anspects ,ecouvillons et refouloirs ,encore surexcités par le bref mais violent combat qui venait de se produire.Malgré ses deplacements incessants et sa taille reduite par rapport à l'imposante masse du fort ,la frégate avait tout de meme encaissée quelques tirs de ce dernier.On voyait notamment dans la grande voile plusieurs trous triangulaires laissés apres le passage des lourds projectiles d'acier ,et quelques coups avaient echus dans la coque.L'un d'eux donnait particulierement de soucis au lieutenant d'Yfremont.Juste sous la ligne de flottaison ,il laissait dans la coque une voix d'eau que le maitre-charpentier ,malgré toute sa bonne volonté ne parvenait pas a ettoufer à grands renforts d'etoupe et de coups de marteau.Mais le plus urgent etait de filer "à l'anglaise" ,afin d'éviter qu'un tir heureux des espagnols ne coule bas le vaisseau d'un boulet dans la belle mais vulnerable poupe de la frégate.Tout ce que l'on pouvait faire pour le moment ,c'etait serrer le vent au plus pres pour coucher au maximum le vaisseau dans la vague et laisser emergée la breche.
Le navire filait donc droit devant lui ,presque vent debout ,peu lui importait la direction ,tant qu'il pouvait rester à flots.Au bout d'une heure de route ,le lieutenant demanda a nouveau silencieusement des ordres à la silhouette grise toujours là derriere lui ,mais gardant precieusement le petit tonnelet à fanion blanc.Sur un nouveau hochement de tete ,le lieutenant soulagea les ecoutes ,ce qui fit sensiblement ralentir la frégate ,on fit alors descendre le charpentier et ses aides le long du flanc du vaisseau pour aveugler la breche en y clouant des plaques de cuivre.Pendant cette opération delicate retentissait le cliquetis morne des pompes ,suivis soudain par le pas métallique de la silhouette grise et grincante qui descendait les marches de la dunette ,apres avoir deposé son tonnelet dans le banc de quart.
Dans les sinistres cales ,pres des deux cages en fer et basses de plafond ,les quatre soldats espagnols parlaient avec animation ,sans doute inquiets du sort qui leur était reservé.Le silence se fit lorsque le pas metallique s'approcha lentement ,et bientot ,la silhouette grise apparut à la lumiere blafarde de la lampe suspendue a un clou.Haut de deux metres ,vetu de fer de la tete aux pieds ,un masque d'acier sur le visage ,l'homme qui venait de penetrer dans la piece affichant un comportement calme et froid ,legerement detaché ,plein d'une assurance tranquille.Il n'en demeurait pas moins un personnage assez inquietant dans un tel endroit.
Ignorant la demoiselle aux fers ,il se dirigea droit vers les espagnols et les interrogea dans un castillan parfait ,sans le moindre accent.Les miliciens ,d'abord tendus se rassurent quelque peu ,devant la promesse que nul mal ne leur serait fait et qu'ils seraient deposés a terre sous peu.Ils etaient presque rassurés lorsque leur espoir fut considerablement amoindris par le ricanement sinistre sortit de sous le masque d'acier quand l'homme en armure se redressa.
A cet instant seulement il sembla réaliser que la cellure voisine etait occupée ,il se tourna donc vers elle et ,apres un instant d'immobilité ,il s'avanca lentement ,dans un cliquetis de feraille.Puis il s'accroupit devant la cage ,de façon a etre à la hauteur du visage de la demoiselle assise et demanda d'une voix inexpressive ,rendue etrange par le masque :

"Vous n'etes ni soldat ni espagnole.Que faites-vous donc ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mer 18 Mar 2009 - 10:19

Ce que ces espagnols pouvaient être agaçant à parlé comme ça ! Et surtout avec leur accent... argh, ça en devenait pénible, surtout pour quelqu'un qui éssayé d'être un minimum calme et réfléchit. Une personne comme la miss Ledermann. Cette dernière, la tête enfuit dans ses bras, ses quelques cheveux mouillés comme une serpière collé à son visage sâle et quelque peu poussiéreux, fesait un bilan de la situation. Elle était dans une cellule. Un cellule se trouvant à bord d'un navire français. Un navire dont elle ignorait l'endroit où il se rendait à présent. Un lieu dont il faudrait qu'elle s'échappe par n'importe quel moyen et qu'elle éssaye de regagnier la charmante ville de Port Royal. Ah, finnallement, elle lui manquait cette ville qu'elle connaissait comme les cinq doigts de sa main. Elle pensait à tout ça, mais à supposé que les français ne souhaite pas la laissé tranquille, ni même en vie, d'ailleurs. C'était très probablement pour cette raison que les soldats se trouvant en face de la jeune femme parlait avec autant de précipitation et d'inquiétude.
Soudain, un bruit de métal installa un silence lourd et pesant dans les cales. Se bruit sinistre se rapprochait de plus en plus, sans pour autant que Sarah ne lève la tête pour voir qui ou quoi arrivait vers eux. Il cessa net et fut suivit d'une voix, parlant en espagnol mais sans accent. C'était un homme. Et celui-ci s'adressait aux quatres autres. La voleuse ne comprit pas un seul mot de leur conversation. A vrai dire, elle n'aurait préféré ne pas en voir la couleur, rien qu'en entendant ce rire sinistre s'élevé dans les airs. A ce moment préçis, elle leva la tête et vue avec surprise un homme assez grand, portant une armure en fer de tout son corp. Etait-ce la nouvelle mode en France ? Ce qui était sûre, c'était que cet accoûtrement l'intriguait au plus au point.
L'homme à l'armure se retourna alors vers elle, s'accroupit et lui demanda ce qu'elle fesait ici. Sarah ne répondit pas tout de suite, encore sous le "choc". Voir que même un masque constitué du même métal que le reste de son armure était positionné sur son visage la rendit un peu plus hors d'elle. Un moment de silence s'intalla avant qu'elle ne lui réponde d'un voix calme:

-Un simple hassard...

Pas la peine de faire un roman lui contant comment elle c'était retrouvé ici, ce simple mot suffisait amplement, à son noble avis.
Après qu'elle eu répondut, Miss Ledermann décroisa ses bras de ses jambes, déplia celles-ci pour les allongé le long de la cellule et glissa ses mains abimées par endroit dans ses poches. Et ce toujours en fixant le français, bien entendut.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Jeu 19 Mar 2009 - 20:14

Le silence qui regnait dans cette piece etait a present devenu lugubre.
La silhouette grise restait accroupie devant les barreaux sans bouger ,on ne l'entendait pas respirer ni meme remuer un quelconque muscle ,envellopée à la fois dans son armure et son manteau.Dehors ,les coups sourds frappés contre la coque par le charpentier et son equipe rompaient seulement le silence ,tandis que les espagnols ,desormais beaucoup moins locaces ,se tenaient les genoux avec les bras ,en faisant un cercle au centre de leur froide cellule.L'ombre grise argentée ne bougeait toujours pas ,manifestement la reponse de la demoiselle ne lui suffisait pas vraiment.Au travers des deux fentes pincées de son masque d'acier ,il y avait deux yeux ,deux yeux d'un noir profond qui scrutait jusqu'aux trefonds de votre ame ,mais froids ,si froids ,qu'on eut dit que la plus profonde indifference habitait son proprietaire.Ces yeux-là n'avaient l'air de s'interesser a rien ,comme si la vie eut perdu son interet ,et qu'il ne faisait que la survoler avec ennui.Cela pouvait etre interpreté comme de la tristesse ,mais l'indifference convenait decidement pour decrire ce qu'il ressortait de son regard.
Apres avoir jeté un regars superficiel sur la demoiselle ,l'homme remarqua qu'elle portait de profondes ecorchures au visage et aux bras ,surement dues a des eclats de rochers pulverisés ,ce qui confirmait bien le fait qu'elle etait sur le chemin de ronde au debut de l'attaque.
L'homme en armure se releva en soupirant et declara d'une voix lasse :

"A votre aise..."

S'emparant du trousseau de lourde clés noires pendues au crochet ,il deverouilla avec une seule main la porte de la cellule et fit signe à la demoiselle de le suivre ,puis ,sans autre forme de proces il s'eloigna en direction des escaliers ,de son pas metallique et feraillant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Ven 20 Mar 2009 - 19:37


Oui, à son aise. La voleuse faisait, disait et pensait toujours ce qu'elle voulait. C'était ça quand on voulait se faire "respecté" et non se faire traiter comme une moins que rien. ça, c'était ce qu'elle détestait par-dessus tout, et son attitude le prouvait parfaitement bien... !
Ses yeux marrons se bloquèrent sur le regard si noir de cet homme à armure et ne bougea pas de cette position avant un bon moment. En faite, Sarah ne bougea pas d'un pouce avant de voir les mains du français prendre un trousseau de clés et pénétré l'une de ces dernières dans la serrure de la lourde porte en barreaux qui les séparaient tous les deux. Le suivre ? Mais pourquoi faire au juste ?
Ses plus attendre, la jeune voleuse rapprocha ses jambes, les plia et se leva prestement avant de marché à sa suite. Les soldats espagnols levèrent la tête vers elle et lui lancèrent un regard plus qu'interrogateur. Pourquoi est-ce qu'elle sortait et non eux ? Provocatrice comme pas possible, la miss leur fit un sourire. Bien sûr, celui-ci ne leur plût pas du tout, à son grand et immense bonheur. Elle aimait cherchée les gens, c'était dans son caractère, et rien (ou presque) ne pourra y changé quelque chose. Mais peut être qu'il ne l'avait pas sorti de cette cellule pour lui annoncer une bonne nouvelle... comme qui dirait, c'était la surprise du chef. Elle avait perdu l'homme des yeux, mais savait où allait. En effet, les bruits de ferraille était les choses chose que l'on pouvait entendre dans ce calme. Sans oublié les bruits de marteau (Peut être...), bien évidemment.
Des questions se succédèrent les unes après les autres dans la tête de Sarah. Où se rendaient-ils ? Qu'est-ce qu'ils étaient partis faire ? C'était tout un mystère qui planait. Pendant un court instant, elle avait été tenté de demander l'une de ces questions. Mais le hick, c'était qu'elle n'était pas vraiment sûr qu'il lui donne une réponse...

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Sam 21 Mar 2009 - 15:21

A travers les entrailles profondes du vaisseau de guerre ,le pas metallique de la silhouette noire s'entendait comme un echo dans une caverne.Le long des coursives ,ce cliquetis de metal agissait comme une trainée de petits cailloux ,que la demoiselle suivait a la trace.Les pas la guiderent par l'echelle de descente au couloir des cabines ,et jusqu'a une porte ouverte ,donnant sur une petite piece au centre de laquelle tronait un etrange fauteuil tres incliné en arriere.Sur les parois de petites armoires etaient suspendues ,et un petit homme assez rond ,l'air severe et lunettes au front etait en train de fouiller dans l'une d'elle.Et ,appuyé contre le mur du fond ,la silhouette grise ,les bras croisés ,qui semblait attendre ,mais on sentait qu'a travers les fentes de son masque ,son regard noir ne perdait rien de la scene.
L'homme grassouillet fit signe d'un geste nerveux à la demoiselle de s'asseoir ,puis il trouve enfin ce qu'il cherchait ,un flacon contenant un liquide brun ambré et un linge propre.Puis il s'avanca vers elle d'un air autoritaire ,tres pres ,et ,sans un mot il examina les plaies aux contours grisatres que la demoiselle avait sur le visage.Ensuite il observa celles des bras ,et à chaque fois il poussait un meme grognement desaprobateur.Une fois qu'il les eut toutes detaillées sous toutes les coutures ,il s'empara du flacon et du linge ,rependit un peu de son contenu sur le tissu ,avant d'en boire au flacon une bonne lampée.Puis il approcha sa main et le chiffon de la plus vilaine blessure ,une coupure sur la joue droite de la demoiselle ,et l'appliqua avec une delicatesse surprenante.Malgré les gestes doux et lents du docteur ,la brulure ne devait pas en etre moins cuisante.L'homme en armure ne bougeait toujours pas ,gardant le silence ,le regard braqué sur la demoiselle ,d'un regard froid et penetrant ,qui n'avait pas grand chose d'humain ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Sam 21 Mar 2009 - 15:19

Quand elle prénétra dans la pièce, Sarah regarda cette dernières dans ces moindres détails. Elle était étrange. Très étrange. Son regard glissa les long des armoires, sans s'attarder dessus, jusqu'au fauteuil, sur lequel elle resta un bon moment. Il n'y avait rien d'autre, à part ce seul et unique fauteuil. Lorsque qu'elle tourna la tête au son d'un bruit, la voleuse fit un petit saut, mais qui se vit à peine. En effet, elle n'avait pas fait attention au bonhomme (mis à part celui portant l'armure), ne l'avait pas remarqué avant maintenant. Ne se fesant pas prié de fois, elle s'assit donc sur ce siège, mais hésita à se mettre allongé sur celui-ci... c'est qu'il était pas mal incliné, et elle voulait tout de même voir ce qui se passait autour d'elle, et quand on est allongé, ce n'était pas si pratique que ça. Cependant, en voyant ce qu'il sortit de l'armoir, elle se dit qu'elle n'avait pas vraiment à "craindre". Son dos, suivit de sa tête, toucha donc le fauteuil.
La jeune femme le laissa examiné ses blessures, non sans un yeux pour regardé tout ça. Mieux valalit se méfié, on ne sait jamais. Fut alors le moment où il allait lui appliqué le tissu quelque peu trempé de l'alcool. On pouvait en déduire que c'était certainement ce qui se trouvait dans ce fameu flacon, vue la manière dont il venait de le boire avec si grand plaisir. A peine eut-il mit le tissu sur a blessure, Sarah ressentit une douleur attroce. Argh, ça piquait comme pas possible >.<" Le pire c'est qu'il laissait le tissus sur sa peau ! Elle se contentait de serrer les poings, mais la douleurs était-elle qu'elle ne pouvait plus le supporté. Prenant le bras de l'homme, elle le poussa et se remit assise.

-C'est bon, ça suffit comme ça ! Lui lança-t-elle.

La voleuse lui lança un regard entendut, presque sévère et se tourna d'un quart de tours pour pouvoir voir l'autre français, contre le mur.

-C'est pour ça que vous m'avez fait sortir de ma cellule ?

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mar 24 Mar 2009 - 1:53

Si il y avait bien un mot pour decrire l'ambiance de cette piece particuliere ,c'etait bien particuliere ,justement.Mais en réalité ,ce qui fait toute la specificité du lieu ,c'etait le petit homme grassouillet en costume noir et aux lunettes vissées sur son nez musqué et son air de severe autorité.Il paraissait assez empoté et malhabile au premier abord ,et pourtant ,dans le moindre de ses gestes ,à partir de l'instant où il se trouvait dans cette piece ,relevait de la precision chirurgicale.
Mais toute la delicatesse du monde ne peut empecher le desinfectant de desinfecter sans bruler la peau ,et la douleur en reste cuisante.La demoiselle supporta courageusement les premiers passages du linge ,mais au bout d'un moment s'en fut trop et son bras ecarta celui du medecin.C'est alors qu'elle se retourna assez etrangement contre l'homme en armure qui ne faisait ni ne disait strictement rien depuis le debut.Ce dernier repondit alors avec ironie ,de sa voix grave et deformée :

"Oui tout à fait ,mais si vous voulez que cela cesse ,c'est a votre convenance.Docteur ,remettez les poussieres et debris dans les plaies de mademoiselle ,elle desire qu'elles s'infectent vous comprenez ?"

L'homme aux lunettes devait etre habitué a ce genre de reflexion decalée ,et il ne devait pas y trouver grand plaisir ,car il ne réagit que par une ebauche de sourire respectueux ,avant de reprendre son oeuvre ,avec cette meme delicatesse et precision surhumaine.Et l'homme masqué reprit sa pose endormie contre le mur ,et son regard noir et froid toujours implacablement fixé sur la demoiselle ,condamnée a endurer ces quelques souffrances jusqu'au bout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mer 25 Mar 2009 - 14:11

La fine bouche de l'anglaise s'entrouvrit, omme pour dore quelque chose. Mais cette dernière se referma aussi vite qu'elle ne s'étais ouverte. Non, finnallement, mieux vallait ne pas répliqué nouveau... Elle se contenta de regardé l'homme en armure d'un regard dure, avant de se retourné de nouveau vers le médecin. Celui-ci ne perdit pas une seconde avant de continué lui appliqué le tissu sur ses plaies douloureuse. Sarah ne dit alors plus rien, laissant un long silence s'intallé dans la pièce. D'accord, il faut bien avoué que, de temps à autres, elle aurait bien voulut donné des coups à se grassouillé qui désinfectait ses plaies. Cependant, elle ne fit que plissé ses yeux et serré les dents. Elle ne s'étais pas remit allongé. Pas envie. La flèmme, si je puis dire ça ainsi.
Une brûlure plus qu'insupportable lui traversa alors le bras droit. Il venait d'appliqué le tissu sur une des plus profonde blessures, celle qui avait le plus saigné et celle infecté le plus de petit cilloux. Cette fois, s'en fut trop. D'un geste presque automatique, la voleuse se leva, sortit on petit pognard et le mit contre la gorge du médecin, d'un air menaçant. Bah oui, ce n'était pas un ange qui restait là bien sage comme une image. Loin voir même très loin de là ! Il ne fallait pas trop joué avec ses nerfs, ils risquaient très probablement de cassés !

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Ven 27 Mar 2009 - 2:44

Meme la plus profonde obstination doit parfois se plier aux lois de la raison.Cette scene en etait un parfait exemple.Quoi de plus naturel que d'endurer une brulure lorsqu'on se fait desinfecter une plaie ?Malgré ce qui etait pourtant une evidence ,la demoiselle qui etait l'"invitée" de l'homme au masque de fer ne semblait pas resolue a l'admettre ,et ni dans le meme temps resolue a se soumettre aux soins du brave docteur ,qui faisait pourtant de son mieux pour faire le plus delicatement possible son travail.Malgré son air bougon et ses manieres provinciales ,le petit homme n'en devenait pas moins un ange de douceur et de delicatesse lorsqu'il s'agissait de s'occuper de quelqu'un.Mais non ,rien n'y faisait ,un caractere emporté et deraisonable faisait que cette jeune femme ne pouvait s'empecher d'etre violente ,ainsi que le prouverent son geste soudain et agressif contre le pauvre docteur qui fut bientot plaqué contre le mur ,un poignard sous la gorge.Malgré sa position ,delicate au possible ,le docteur gardait un visage impassible ,qui se changea bientot en un sourire moitié narquois moitié poli ,en regardant par dessus l'epaule de la demoiselle la grande ombre noire qui se profilait au dessus de sa tete.La seconde d'apres ,une main gantée de satin ,au bout d'un bras orné d'un gantelet de fer se refermait sur le poignet armé de la demoiselle ,lui imprimant une douloureuse torsion ,tandis que sa deuxieme main etait neutralisée de la meme maniere.La demoiselle se retrouva plaquée contre le metal froid de la cuirasse de l'homme masqué ,les deux poignets enserrés par une prise d'acier ,et ,par les deux fentes du masque lisse ,deux yeux noirs la fixait intensement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Sam 28 Mar 2009 - 14:49

Fallait-il toujours usé de la force pour que les gens comprennent enfin ce qu'on voulait vraiment leur dire ? On dit souvent que la violence ne sers à rien, et que le mots suffisent amplement pour s'expliquersur un sujet qui peut facillement devenir bagare. En menaçant ainsi cet homme de son poignard, Sarah n'avait nullelent l'intention de lui trancher la gore ou autre choses de ce genre là, oh que non ! Courageuse, mais pas folle... Elle voulait tout bonnement qu'il la laisse tranquille avec son maudit tissu ! Des blessures, ça se soignait vite, surtout quand elles étaient aussi petite. Bon, d'accord, certaines étaient très profondemet lui fesaient asse mal, la preuve avec sa réaction fasse au médecin, quand ce dernier était en train de désinfecté ses plaies.
Les yeux dans ceux de l'homme que la voleuse tenait, elle ne remarqua pas son petit sourire. Elle n'entendit pas non plus les pas de l'autre homme se trouvant derrière elle. Pourtant, des pas en acier, ça s'entendait quand même assez de loin, non ? Grande fut donc la surprise de Sarah lorsqu'elle sentit quelque chose se refermé autour de son poignet pour lui faire lâché son arme. Tandis q'ellela lâchait, une grimmace se traça sur son visage; quelques secondes après, elle se retrouva collé contre l'armure du français. Un frisson parcoura tout son corp. Elle était si froide cette armure !

-Lâchez moi ! Dit purement et simplement la jenne femme.

Cela ne servait à rien de ce débattre pour qu'il fasse ce qu'elle lui avait demandée. Elle le savait, elle n'arriverait certainement pas à faire en sorte qu'il lui lâce ses poignets.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mar 31 Mar 2009 - 19:42

La violence ,encore et toujours la violence.N'y a-t-il donc rien d'autre sur cette terre.
C'est en ces termes que pensait le medecin de bord ,en sentant la lame glacée lui courir sur la gorge.Il n'avait pas peur bien sur.Il avait trop souvent été menacé ,et il savait qu'on ne tuait pas de sang froid un homme qui ne faisait que vous soigner ,meme le plus violent et idiot des hommes n'oserait pas ,cela manquait beaucoup trop de logique.Aussi tout ce que faisait la jeune femme n'etait là que pour impressionner ,c'etait juste de la bravade.
Mais il connaissait son capitaine ,qui ne tolerait que tres rarement les emportements ,ce qui expliquait d'ailleurs la stricte discipline qui regnait a bord.Sur ce navire ,chacun savait se tenir en societé ,ce qui etait bien rare ,meme dans la Royale.Aussi ne fut-il guere surpris que l'homme masqué de fer maitrise la demoiselle ,pour palier a tout accident.
C'est alors que la voix s'echappa a nouveau du masque de fer ,toujours etrangement deformée et grave comme sortie d'outre-tombe :

"Comprenez-vous enfin a quel point il est stupide de tirer les armes a tout bout de champ ? Allez-vous enfin laisser le docteur vous soigner ? Je vous prie de ne pas perdre de temps je crois que nous avons des choses a nous dire n'est-ce pas ?"

L'homme en armure avait parlé d'une voix à la fois calme et ferme ,de celle d'un homme qui sait garder son autorité de coté ,meme si sa voix en gardait l'empreinte.Une fois ces mot prononcés ,les serres d'acier se dessererent sur les poignets de la jeune femme ,leur proprietaire recula de quelques pas et designa le siege incliné de la main ,tandis que le medecin jetait le linge tout gris de poussiere pour en imbiber un autre de rhum ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Dim 5 Avr 2009 - 12:27

La voix si étrange du français ne semblait plus vraiment l'être pour Sarah. C'était comme si elle s'y était habitué très rapidement. Il faut qu'il uli avait parlé pas mal de fois depuis qu'elle était arrivé sur ce navire (dont elle ignorait toujours le nom, d'ailleurs...). Et puis, c'était sans nul doute ce masque qu'il portait devant son visage qui la modifait ainsi... oui, certainement. Il y avait donc de fortes chances pour que sa voix ordinaire soit plus... douce ? Agréable à écouté ? mélodieuse ? L'espace d'un instant, la jeune femme se demanda comment était son visage... avait-il les yeux brun ? Vert ? Ou encore bleu ? Etait-il beau à voir ? Oh, mais mince alors, ce n'était pas le moment de pensé à ça !
Des choses à se dire ? Que voulez t-il dire exactement par là ? Elle avait été très tentée de lui demander, mais finallement... non elle ne le fit pas... comme il l'avait lui-même dit, pas le peine de perdre du temps, surtout pour quelque chose dont elle aurait la réponse très vite, c'est-à-dire après que le médecin aura soigné la jeune voleuse. Cette dernière poussa un soupire, alors que l'homme à l'armure lui lâcha les poignets et montra d'un geste de la main le siège sur lequel elle s'était trouvée quelque minutes plutôt. Oh, aller... on va le laissé faire, si c'était le seul moyen pour être tranquille...
Avec un léger contre coeur, Sarah regagna à nouveau le siège et s'assit dessus, une bonne résolution en tête: ne rien faire, ne rien dire. Laisser le médecin soigner ses inombrables blessures. Comme ça, il n'y aura aps de problème et cela se passera plus vite. Hé bah dites donc, elle n navait mit du temps pour comrpendre ça, la miss Ledermann ! Mais bon, mieux vaut tard que jamais, comme dirait l'autre.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Lun 6 Avr 2009 - 18:52

Ce fut au tour du docteur d'avoir un sourire en coin en voyant les serres d'acier de son capitaine se desserer autour des poignets de la demoiselle.Le capitaine avait beau dire ,la violence avait son bon coté ,c'etait que quand la superiorité est plus que flagrante d'un coté ,l'adversaire cede a ce sentiment tres pratique chez le genre humain ,la resignation.Et la resignation etait parfois bien utile ,elle evitait de laisser durer des combats perdus d'avance.Cette scene en etait une parfaite illustration.Cette demoiselle ,deja fort violente ,avait été vaincue par cette incarnation de violence qu'etait le capitaine ,et la resignation avait accomplie son oeuvre pacificatrice ,peut-etre allait-il enfin pouvoir faire son travail ?
Manifestement oui ,il s'appliqua donc a terminer ce qu'il avait commencer ,il ne restait que quelques entailles sur les avant-bras ,une ou deux sur les jambes sans grande gravité ,ce fut rapidement finit.
Apres avoir rangé le flacon de rhum dans le placard et jeté le linge grisatre dans un bac ,le docteur revint pres d'elle et dit de la voix morne et plate de celui qui dresse un enieme diagnostique :

"Vous conserverez simplement une trace blanche ici ,à condition que vous n'y touchiez pas il n'y paraitra plus dans une semaine." Il souligna son propos en passant son index court mais propre sous l'entaille que la demoiselle portait à la pomette droite ,puis salua d'un discret signe de tete son capitaine avant de sortir ,un message silencieux etait passé entre eux ,il faut dire qu'avec le capitaine les mots etaient rarement utiles.
L'homme en armure se detacha de la muraille et tendit dans un grincement le bras vers la sortie ,d'un geste à la fois calme et controlé ,il semblait plus que jamais n'avoir l'utilité et le besoin de la parole qu'en de rares occasions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mar 7 Avr 2009 - 12:06

Ah, quand même, enfin fini ! Autant dire que ce n'était pas trop tôt. ça commençait à légèrement titillé la miss tout ça. Bon, heuresement, cette fameuse trace blanche dont venait de parlé le médecin partira assez vite si Sarah ne la touche pas. Là-dessus, il n'y aura aucun problème je pense. Même en cas de stresse elle n'y touchera pas ? Non, même pas. Quand elle est stressée, la jeune voleuse se frotte le bras, c'est tout. Elle ne ronge aps les ongles, ni ne se touche l'oreille, rien de ça.
Dès que l'homme l'ayant soigné quitta la pièce, elle se leva de son siège et regarda l'homme en armure. Celui-ci s'était décolé du mur et tendis le bras vers la sortie. Bon bah, il ne restait plus qu'a Sarah de le suivre et attendre la suite des évennements. Le français la guida au travers des coursives, jusqu'aux cabine. Cette fois, la jeune femme ne le perdit pas une seule seconde des yeux. Là, ils s'arrêtèrent devant une porte qu'elle observa avec une très grande attention, sans dire un mots. Mais ces derniers se bousculait pour laissé échapper d'inombrables questions qui trotait dans son esprit. Elle le regarda alors d'un air interrogateur. Qu'est-ce qu'il allaient faire maintenant ? Discuter de la pluie et du beau temps peut être ? (XDDD) Pouha, elle verra bien.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mer 8 Avr 2009 - 2:41

Le navire paraissait endormi.Malgré le doux mouvement de la houle imprimé au navire qui faisait route droit devant lui ,tout avait l'air figé ,comme si le sommeil s'etait emparé de tout etre a bord.C'etait vrai dans un sens ,la plupart des hommes dormaient ,et seul une equipe de quart se relayait pour tenir la barre.Meme les coups du charpentier avaient cessés de retentir sechement dans la nuit ,et une fois son travail achevé l'allure du navire s'etait ralentie ,car il n'y avait plus besoin d'incliner la coque ,on pouvait donc se mouvoir sans trop de difficulté dans les coursives ,comme celle que parcouraient a present les deux personnes.La silhouette massive du personnage en armure se deplacait en grincant ,laissant derriere elle son cliquetis metallique et une ombre imposante à la lueur des lanternes.Devant la porte d'une cabine ,l'homme masqué poussa le panneau et fit signe à la demoiselle de l'y suivre ,avant de refermer la porte.
Ils se trouvaient a present dans une cabine aux rares proportions ,elle etait vaste et possedait une baie vitrée donnant sur la galerie de poupe ,un grand bureau en acajou tronait face à la porte ,un fauteuil le dos à la mer ,une couchette sur la gauche et une petite porte discrete sur le mur de droite ,donnant surement sur la salle des cartes.Sur le sol s'etalait un profond tapis rouge ocre ,il regnait dans cette piece une atmosphere feutrée et doucereuse ,le rouge etait tres present ,et dans l'angle de gauche ,sous une tapisserie brodée ,pour rappeller que cette piece faisait partie d'un navire de guerre ,un canon etait dissimulé ,devant son sabord legerement entrouvert pour laisser passer un courant d'air frais et salé ,chargé d'embruns.
Le capitaine designa un fauteuil face au bureau ,puis ,contournant ce dernier ,il vint s'asseoir dans un profond fauteuil aux acoudoirs ouvragés ,dans lequel il s'enfonca ,comme en proie a une profonde reverie ,avant de dire quelques instants apres de sa voix plate et sans expression :

"Maintenant que votre santé a été preservée ,il est temps que nous ayons une petite discution.Vous n'etes pas espagnole ,que faisiez-vous dans ce fort cette nuit ? Qu'avez-vous vu ?"

Le ton de sa voix avait beau etre calme ,on sentait tres bien qu'il se cachait derriere cette attaque de nuit un mystere de toute premiere importance ,et la silhouette grise et luisante paraissait attachée a ne rien laisser au hasard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mer 8 Avr 2009 - 18:05

Sarah pénétra dans la pièce, les yeux se balandant partout autour d'elle. Cette pièce était vraiment large, voir même impressionante, quand même. Elle s'avança jusqu'au centre et, n'ayant pas remarqué le tapis, tribucha dedant, mais ne tomba pas non plus. Heureusmeent pour elle, cela aurait été assez, voir même beaucoup embaransant ! La jeune femme se frotta le bras, l'air un peu nerveuse malgré qu'elle ne le soit pas réellement. C'était juste... sous l'effet du moment, on va dire ça comme ça.
Miss Ledermann regarda le fauteuil que lui montra le français, et ne s'assit dessus qu'après que lui-même ne se soit assit sur celui se trouvant de l'autre côté du bureau en bois. L'air calme et parfaitement maître d'elle-même, la voleuse se mit contre le dossier, croisa ses bras et mit sa jambe droite sur sa jambe gauche, pour finir par regarder l'homme en armure. Après la question de ce dernier, elle laissa passer un court mais lourd silence avant de répondre.

-J'étais dans ce fort par... hassard. Je suis arrivé d'ailleur par hassard sur cette colonie Espagnol et j'ai décidé d'y resté un peu. Pendant qu je flâner dans les rues, je volais les passant, et j'eu soudain envie d'ne faire beaucoup plus. C'est pour ça que je me suis retrouvé au fort. Là, je suis allé dans un bureau, mais à peine me suis-je approché du bureau s'y trouvant que des gardes m'ont vue. Je suis alors partit en courrant vers les remparts et ces à ce moment même que votre navire à fait feu sur les espagnols. Après je me suis retrouvé à la mer.

Cela lui suffisait où fallait-il qu'elle dévelloppe encore un peu ? Sarah l'avait fait au maximum, sans passé par la case "je raconte ma vie". Vie qui ne le regardais pas, d'ailleurs.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Jeu 9 Avr 2009 - 21:58

Il faisait encore nuit ,par consequent sur un coin du bureau un chandelier diffusait un faible halo de lumiere ,eclairant legerement le visage de l'homme masqué.La plaque d'acier lisse luisait aux lueurs de la bougie ,et par les fentes plissées des yeux ,on voyait distinctement deux yeux noirs comme deux blocs de charbon qui contemplaient la demoiselle d'un air grave et froid.Dans son dos ,par la baie vitrée entrouverte ,on entendait siffler le vent et remuer l'ecume dans le sillage de la frégate ,l'air etait frais et humide ,un doux souffle de liberté caressait le visage de la demoiselle.Hormis la chandelle sur le bureau verni ,il y avait une lampe tempete et un autre chandelier pres du cadre de la couchette ,mais ils etaient eteints pour le moment.La faiblesse de l'eclairage ne semblait pas deranger outre mesure l'homme en armure qui gardait ses yeux noirs vissés dans ceux de la jeune femme.
Lorsque celle-ci eut repondut a sa question ,il n'eut comme réaction qu'un imperceptible mouvement d'epaule ,qui montrait discretement son septicisme envers la reponse de la demoiselle.Il repondit de cette meme voix calme et inexpressive :

"Ainsi donc vous ne seriez qu'une vulgaire detrousseuse ,une coupeuse de bourse de bas étage qui en serait reduite à faire les poches dans la rue ? J'en suis etonné je vous pensais de plus noble extraction ,ou du moins vocation.Et vous vous etiez mise en tete de chaparder dans les bureaux du fort ? C'est une entreprise fort temeraire ,voire irraisonnée à mon sens.C'est donc par ce concours de circonstance que vous voici a bord de mon batiment.Je suis fort embarassé ,je me trouve face à une question difficile a traiter ,peut-etre allez-vous pouvoir m'eclairer.Que vais-je bien pouvoir faire de vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Lun 13 Avr 2009 - 14:19

Il était fortement étonnenant de voir que peu de gens voyait en elle une voleuse... pourtant, rien dans son comportement ne montrait une quelconque "bonne attitude", bien au contraire. Pour résumé en quelques mots le caractère de Sarah, on pouvait dire qu'elle était souvent téméraire, têtue, parfois désagréable, voir même quasiment. Une jeune femme ayant une vie que l'on peu qualifié de tranquille et "normal" n'aurait certainement pas les même façon d'agir qu'elle. Il faut dire aussi qu'elle se méfait de tout et de rien. Elle, avoir peur ? Peut être que oui, peut être que non. En tout cas, elle ne le montrait jamais, car cela pourrait montré en elle une faiblesse pour mieux l'atteindre.
La miss Ledermann haussa légèrement ses frêles épaules, et dit, toujours aussi callemment:


-Hum... ma première réponse serait bien évidément de vous dire de me relâché. Mais Dieu seul sait où vous me laisserait. Dans une îles abandonnée, me laissant seule à une mort certaine, ou je'n'sais où, encore.

Cela aurait été trop beau qu'il l'a rammène à Port Royal ! Fixant la petite fente, là où devrait se trouvaient les yeux du capitaine, Sarah laissa un court moment de silence avant de reprendre.

-Ma seconde serrait de vous laissé choisir par vous même. Car vous seul pouvait en décidé quelque chose. Je ne suis qu'une simple passagère, prisonnière de votre navire. Mon avis importe peu sur la suite des évennements.

En gros, c'était à lui de lui répondre. En attendant la réaction du français, la jeune voleuse ne put s'empêchée de touché la blessures à la joue, celle dont le médecin lui avait conseillé de ne pas toucher, afin qu'elle disparaisse. Oh rassurez-vous, elle ne vit que la "caresser" et non la gratter.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Le Sang
Premier lieutenant du Royal Louis
Premier lieutenant du Royal Louis
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mar 28 Avr 2009 - 3:13

En effet ,la relacher serait bien plus simple.Seulement un tas de chose s'opposait a cette solution de facilité.A commencer par la logique ,qui etait la raison la plus evidente de toutes.En effet ,un navire en pleine mer ,à peine conscient de sa propre position ou situation aproximative ,ne pouvait debarquer une personne dans un delai resonnable.Ensuite ,ainsi qu'elle le savait ,ceci etait un navire de guerre ,donc tenu par les exigeances du service ,et qui ne pouvait certes pas se derouter pour deposer sur un charmant rivage une demoiselle accueillie a bord avec il est vrai tres peu de convenance.Egalement ,l'aspect politique et certain de l'animosité entre la France et le royaume d'Espagne faisait qu'il etait impossible et stupide de redeposer la demoiselle chez des ennemis qui n'attendraient surement pas d'explications pour ouvrir le feu.
Le capitaine repondit à la demoiselle d'une voix dans laquelle transparaissait de l'amusement sous son masque d'acier :

"Effectivement je pourrais vous relacher.Mais je me demande ce que vous prefereriez entre la pendaison par les espagnols ou la mort lente en plein soleil."

Malgré l'amusement de sa voix ,on eut dit dans son comportement que l'idée l'avait reelement efleurée et qu'il en pesait en ce moment les pours et les contres.
Puis il reporta son attention sur elle et poursuivit ;

"Encore une fois vous avez raison ,votre sort est entierement entre mes mains ,et votre voix importe peu.Pourtant je vais tout de meme solliciter votre avis.En sachant que vous ne pouvez en aucun cas etre relachée avant que nous ne soyons revenus dans un port approprié ,a moins de vous ne preferiez l'ile deserte ,que preferiez-vous que je fasse de vous ?C'est une occasion rare de pouvoir exprimer ses desirs dans un cas pareil ,profitez-en."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Ledermann
Voleuse
Voleuse
avatar

Nombre de messages : 572
Age : 24
Localisation : Regardes tes poches, tu me trouveras peut être !
Emploi/loisirs : Voleuse et p'tite diablesse
Humeur : Agaçante
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   Mer 29 Avr 2009 - 14:59

Mourir rapidement pendue ou mourir lentement sous le soleil ? Ces deux possibilités avaient chacunes leurs points fort et leurs inconvénients.
Quand on mourrait pendue, il était vrai que l'on ne souffrait pas beaucoup. Quoi que, l'on sentait tout de même bien la corde se resserait auitour de son cou. Certes, Sarah n'avait pas eu la "chance" de pouvoir faire cette expérience, mais de ce qu'elle avait entendut dire à propos des pendaison, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus doux en matière de mort. D'ailleurs, quelle genre de mrot était douce, hum ?
Quand à mourire sous le soleil, sur une île déserte... cela pouvait faire rêver. C'erst vrai, quoi, rester jusqu'à sa mort sur un île magnifique, au bord de l'eau... c'était vraiment une paysage magnifique. Oui, mais vivre là, alors que l'on à pas de nourriture. Quand la faim vous rongait, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus agréable, et la voleuse en était la preuve vivante. Quand vous êtes faible, incapable de bouger, quand vous avez le ventre qui vous fait horriblement mal et que le soleil vous tape sur la tête, vous donnant des vertiges et des maux de tête... cela pourrait presque être de la torture, quand on y songeait...
Hum... parmit c'est deux choses, elle aurait très certainement choisit la pendaison. Bien que mourrir ne faisait pas partit de ses intentions.
La jeune femme cessa de se frotter la blessure et se concentra à nouveau sur le français.


-Si vraiment votre souhait et de me relâcher dans un port quelconque, et bien soit, j'attendrais que vous trouviez un port à votre convenance, une île déserte n'étant pas dans mes goûts, ce que vous comprendrez, j'espère.

Après, s'il avait carrément envie de se débarrasé d'elle sur le champ... libre à lui, mais attention à ne pas jouer avec le feu. Sarah était certes calme, pour le moment, mais les étincelles font très vitre surface.

-----------------------


    Notre vie est un livre qui s'écrit tout seul
    Nous sommes des personnages de roman
    Qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l'auteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout n'est pas comme l'on voudrait [Pv: Mr Le Sang]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment enlever « Marquer tout les forums comme lu»
» Marcher tout en étant bourré
» Ecran tout bleu
» [Fermé] PC Lent Mais tout neuf ...
» Y a comme qui dirait un probleme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: L'Empire d'Espagne :: Saint-Domingue-
Sauter vers: