AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 What is going to happen ? (PV Annélie)

Aller en bas 
AuteurMessage
John Davis
Commodore
Commodore
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: What is going to happen ? (PV Annélie)   Jeu 1 Oct 2009 - 18:14

    Le Commodore Davis déambulait dans les rues de Port Royal. Enfin, soyons précis sur le vocabulaire, il ne déambulait pas. Ce mot sous-entend une nuance de « promenade ». Or étant en service, il ne pouvait pas effectuer ce genre d’action étroitement liée aux loisirs, au temps oisif passé dans le côté « civil» de la vie. Ou alors c’était qu’il n’effectuait pas correctement son boulot. Et avec le patron qui le chapeautait, il avait tout intérêt à ce que ce ne soit pas le cas !

    Etant un bon soldat, John marchait dans la ville, une mission précise en tête. Laquelle ? Celle de veiller à la tranquillité des riverains. Souvent, une présence militaire voyante permettait un certain calme. Leur travail n’était pas toujours dans la répression, il y avait également la prévention. Et puis, si cela permettait de trouver un pirate… ou deux… C’était toujours cela de gagné ! Capturer ces gredins, les emmener dire bonjours aux geôliers et recevoir un « susucre » de la part du Lord. Elle était pas belle la vie ?

    En plus il faisait soleil. Les uniformes avaient été conçus en Angleterre, pour des soldats anglais. Ici, nous étions en Jamaïque. La chaleur des rayons de l’astre diurne n’avait pas le même effet. Qu’il faisait chaud ! Encore heureux que les tricornes imposants apportaient un peu d’ombre. Mais une chemise une veste, vraiment, ils auraient pu alléger. Même avec l’habitude ce n’était pas agréable. Enfin, que voulez-vous, les uniformes, tricornes et autres perruques poudrées plaisaient aux femmes…

    (>*o*)> 8(>_<)8 <(*o*<)

    ...............................^...............................
    ______Lord_______||...............................


    Ce qui n’empêchait pas le jeune et beau Commodore d’être célibataire *fait sa pub*. En même temps, entouré de superbes spécimens comme l’Amiral James Norrington et Lord Cutler Beckett, on comprenait mieux (vive les pérruquiens ! ).

    Bref, tout cela pour dire que l’un des officiers de la Compagnie des Indes parcouraient les rues de Port Royal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annélie Stuart
Ex-Princesse d'Angleterre
Ex-Princesse d'Angleterre
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Lun 5 Oct 2009 - 22:54

Elle s'était maintenant habitué a vivre cachée et sous tension,elle esperait qu'a chaque jour elle ne se ferait pas prendre,Becket n'allait pas abandoner,Hey oui elle était en fuite,son pere le roi était tombé mais une chance qu'elle avait de bon amis comme l'amiral Norrington qui lui offrait parfois de vivre chez lui,et oui de temp a autre ,elle allait se reposé la bas.Annélie marchait dans la ville,elle portait un pantalon noir ainsi qu'une chemise blanch et un corset rouge sang...La jeune femme oubliait carrément toute idées de se caché et sortit marcher dans Port_Royal...mais elle tomba presque nez a nez avec un officier et murmura un simple...''Je m'excuse'';et s'éloigna rapidemen oubliant d'êtr subtil,elle espera donc qu'Il ne la suivait pas du tout...elle se mit donc a courir vers une petite ruelle.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Davis
Commodore
Commodore
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Mer 7 Oct 2009 - 14:19

    Avouons-le, le Commodore était désireux de ramener une ou deux paires de bottes au bourreau. Non pas qu’il aimât voir souffrir et mourir leurs propriétaires. Mais même sans l’instauration de « quotas », Beckett exerçait une certaine pression et souhaitait vivement obtenir des résultats. La Compagnie des Indes Orientales était une organisation marchande. Une bonne réussite lui apporterait une bonne image et par conséquent un pouvoir accru pour son dirigeant. Une main, que dis-je une main, un empire sur le monde ! Là résidait la différence avec la Royal Navy. Pour l’armée, le but était de protéger les citoyens. La mission que s’était donnée l’EITC par l’intermédiaire du Lord était essentiellement une domination totale des mers. Ici s’arrête cette réflexion comparative car cette histoire commence à en rappeler une autre plus réelle… ><

    John Davis vis soudain apparaître une demoiselle… en pantalons !!! Grand dieux !

    A cet instant, n’importe quel autre soldat de la Navy ou de l’EITC aurait pensé qu’il s’agissait d’une pirate, peut-être même d’une capitaine à la vue de l’excellente facture de son corset. Cependant, Davis n’était pas comme ça. Non. Pour lui les femmes étaient les plus innocentes créatures qui soit. Des demoiselles pirates, il lui était arrivé –très rarement- d’en croiser. Certes. Il n’y avait qu’à voir cette femme pour qui James Norrington avait tout perdu (depuis il avait retrouvé l’uniforme, mais était-ce vraiment un gain ?…). Elizabeth Swann. Mais elle comme les autres avait d’excellentes raisons de passer du côté obscur. Explications en prenant le cas de Lizzie : avec tous les hommes qui lui tournaient autour (au moins deux sûrs et certains, plus Sparrow, plus un ou deux pirates, plus quelques soldats, etc.), et tous étant armés et entraînés au combat, il fallait qu’elle montrât sa capacité à se défendre ! Pour les autres également il devait s’agir d’une réaction à des menaces ou agissements masculins. Vous comprenez dès lors que pour lui Annélie était menacée. La raison pour laquelle elle portait un pantalon était on ne peut plus simple : elle s’était déguisée en homme pour s’échapper à des ravisseurs. Haha ! Quel fin déducteur Cool

    Bien entendu cette thèse omettait le corset. Il indiquait nettement son sexe, un homme n’en portait pas (sauf certains le soir dans les catacombes, mais ce n’est pas notre sujet). Alors, qu’est-ce que notre limier en disait ? Et bien rien. Il l’avait oublié dans son raisonnement. Primo parce que cela le compliquait et que pour lui corset ou non la cause ne changeait pas. Deusio parce qu’il y avait une forte chaleur, nous l’avons déjà dit. Cela ne facilite pas les réflexions. Tertio, parce que la demoiselle ne lui laissa pas le temps de peaufiner son avis. En effet, elle s’était déjà enfuie pour s’aventurer dans un passage. S’étant retourné devant ce vif mouvement, il avait vu la direction qu’elle avait empruntée. N’importe qui à la place du Commodore aurait considéré ce comportement comme suspect. John non. Enfin, soyons honnêtes, une petite voix lui disait que tout cela n’était pas normal. Mais il ne l’écoutât pas, et s’il poursuivit la jeune femme ce n’était pas pour la mettre aux arrêts. Il avait une autre raison : une telle ruelle était un coupe-gorge. Oh, bien sûr, on était en pleine journée. Cependant n’oublions pas que, le moindre mendiant sans dents n’est peut-être qu’un imposteur armé, que le moindre estropié peut vous subtiliser votre bourse plus rapidement que Lucky Luke ne tire. Et je ne vous parle même pas des sorts réservés aux femmes ! Pourquoi la demoiselle avait-elle choisit de courir vers cet endroit ?

    La réponse à cette question, on s’en fichait. Ce que John savait… croyait savoir… C’était que la demoiselle risquait de se faire agresser à tout moment et qu’en sa qualité de Commodore il se devait de ne pas laisser faire cela. Ainsi donc, le voilà à la poursuite d’Annélie. Il parvint à l’atteindre plutôt rapidement. Davis la saisit par le bras, stoppant sa course.


    « Miss ! »

    Dit-il d’un air sérieux que l’on pourrait qualifier de sévère pour ceux qui ne le connaissaient pas. A cet instant impossible de savoir les intentions du Commodore. Mais ce qui était certain, c’était que s’il avait le projet de la capturer, il n’aurait plus grand mal. Une patrouille de deux soldats passa sur la place tout au bout de la ruelle. Un ordre, un seul, et ils accourraient.

    « Vous ne devriez pas passer seule dans une si petite ruelle. Une demoiselle à beaucoup à y risquer. »

    Ah le bougre ne savait pas qui il avait en face de lui ! Au moins, il n’avait pas l’air de lui vouloir du mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annélie Stuart
Ex-Princesse d'Angleterre
Ex-Princesse d'Angleterre
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Mer 7 Oct 2009 - 19:49

Hey merde...il l'avait suivit...elle croyait bien sure qu'Il allait l'arreté a cause de l'ordre de Becket...a moin qu'il ne l'est pas reconnut et ce serait tant mieux...si il était la pour l'arreté elle et Norrington aurait des ennuis

-Je crois que j'ai plus a risqué avec vous que venir dans cet ruelle

Hey oui elle était sur ses gardes....et elle le resterait jusqu'a ce qu'elle sache vraiment ses intentions...mais avec l'air qu'il avait,il ne voulait pas lui faire du mal..mais elle ne prendrait aucun risque

-Je ne fait rarement confiance au officier de Becket,donc quelque soit vos intentions je les devinerait assez vite

l'ex princesse avait bien changé depuis le temp,elle n'était plus trop naive mais bien sure d'elle même...elle ne passait plus son temp a ralé contre les pirates car elle en devenait un elle même.Elle restait la a regardé l'homme devant elle avec un air froid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Davis
Commodore
Commodore
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Sam 10 Oct 2009 - 2:39


    Alors que la jeune femme lui répondait, l’officier avait lâché son bras. Il était inutile de la retenir. Ce qu’il voulait, c’était arrêter la demoiselle…dans sa course. Pour l’instant l’idée de la mettre aux fers ne lui avait pas effleuré l’esprit. Alors qu’elle parlait, John fronça les sourcils. Maintenant qu’il la voyait de près, son visage lui disait quelque chose. Cependant, la mémoire ne lui revint pas encore. Après tout, le « portrait robot » réalisé suite à la description du Lord, s’il avait circulé, n’était pas ressemblant à 100%. Cela n’avait rien d’étonnant quand on pensait que même les photographies de notre époque actuelle ne donnent pas une représentation 100% fidèle de l’individu. De plus, les paroles d’Annélie avaient … surpris le Commodore.

    « Je crois que j'ai plus à risquer avec vous que de venir dans cette ruelle. »

    C’était bien cela qu’elle avait dit ? Permettez l’incrustation d’un smiley car un bon dessin est nettement plus efficace qu’un long discours : oO’

    Lui… Un homme (sans vouloir être sexiste)… Qui plus est un soldat. Et pas n’importe quel soldat. Un officier. Un Commodore ! Le grade juste avant Amiral. Cela démontrait tout de même une certaine expérience. Sans compter les avantages de ce statut. Le port d’arme. Davis n’était pas sans une épée et un pistolet, les deux pendus à son uniforme. Pendus… Huhu… Drôle de façon de décrire les instruments de travail d’un homme sous les ordres de Beckett, après tout c’étaient elles qui servaient à capturer les prisonniers. Elles servaient à pendre les pirates. Et elles étaient elles-mêmes pendues. Parfaite illustration de l’arroseur arrosé sans la connotation de ridicule.

    Voilà pourquoi John marqua un temps d’arrêt, clignant des yeux sans comprendre. Par conséquent il n’eut pas le temps d’avoir une autre réaction avant que l’ex princesse ne continue de parler.

    « Je ne fais rarement confiance aux officiers de Beckett, donc quelles que soit vos intentions, je les devinerais assez vite. »

    Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises. Ah non. Oups. Trompé d’univers. Revenons au notre.

    Jamais encore Davis n’avait eu à faire à une telle femme. Elle insinuait qu’il était un piètre combattant, -ou alors s’agissait-il d’une menace ?- puis ne se gênait pas pour continuer sur sa lancée. Le détestait-elle ? Il ne la connaissait même pas ! Quoi qu’il en soit, elle avait ces agissements étaient on ne peut plus louches. Cela eu pour effet, de stimuler la mémoire du Commodore qui reconnu alors la femme recherchée par son patron (il était temps !). Ainsi donc, c’était la fameuse Annélie Stuart qui se trouvait devant ses yeux.

    A l’effronterie de l’ex-princesse mieux valait ne rien répondre. Ignorer les pics d’amertumes qui lorsqu’on connaissait son histoire étaient tout à fait justifié. Davis comprenait. Cependant, il n’en restait pas moins soldat à la solde de Lord Beckett. Dès lors un conflit intérieur important commença à se manifester dans son esprit. Devait-il suivre son cœur et sa raison qui s’alliaient, pour une fois ? Ou devait-il obéir aveuglément aux ordres de ses supérieurs, sachant que lui n’était pas là pour juger. Les interrogations se bousculaient dans sa tête aussi décida-t-il d’en énoncer une à voix haute à la demoiselle. Il ne serait pas le seul à réfléchir à une question.

    « Et que devinez-vous de mes intentions actuelles ? »

    Il avait parlé sans haine, sans ton supérieur ou moqueur. Au contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annélie Stuart
Ex-Princesse d'Angleterre
Ex-Princesse d'Angleterre
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Lun 12 Oct 2009 - 19:32

Elle le regarda presque prête a partir rapidement si jamais il essayait de l'arretée...elle était devenu excellente avec ce petit jeu,fuir et toujours fuir

-Que vous savez qui je suis et je sait que vous pensé m'arretez...

Elle le regarda froidement,elle ne voulais pas du tout faire face a Becket,elle repris d'une voix plus calme

-Je ne compte pas me laissé faire et je ne compte surtout pas voir Becket

Annélie regarda l'homme devant elle...justement si on l'arretait Norrington aussi allait avoir des problèmes et ce n'était pas dans ses intentions de lui en causé...

-Sérieusement je crois que vous avez mieux a faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Davis
Commodore
Commodore
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 39
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Sam 17 Oct 2009 - 16:53

    Le Commodore resta un instant à fixer la jeune femme droit dans les yeux avant de répondre. Un regard intense mais sans qu’aucune émotion ne vienne trahir des pensées éventuelles. Ami ou ennemi ? Il y avait le fond et la forme. Si ici l’unie forme (uniforme, huhu) ne laissait pas de place aux doutes : il était officier de l’EITC et c’était tout, le fond de Davis, quant à lui, demeurait un opaque mystère.

    Depuis ses débuts à l’armée, John avait toujours estimé et respecté un homme. Celui-ci était intelligent ET humain. Il n’était pas dévoué tout entier à son organisation, commettant des actes cruels et ignobles en son nom. Pourtant il avait su monter les échelons et s’assurer d’une obéissance certaine parmi les soldats (vive la hiérarchie militaire). En cela il était admirable. Cet homme, c’était l’Amiral James Norrington.

    S’il voulait faire ressortir ces qualités dans son opinion, Davis devait pouvoir les déceler et les apprécier. Or sans les partager, il était difficilement possible de prendre un tel parti. Un être cruel et froid n’aime pas les hommes se laissant contrôler par leurs plus forts sentiments. Voilà pourquoi John répondit comme il suit.

    « Oui à la première, non à la seconde. »

    Il marqua une pause pour regarder autour si personne n’arrivait, des fois qu’un pirate se baladât, avant d’en revenir à la demoiselle. Lorsqu’il lui parlait, il ne détournait pas les yeux. Pour certains hommes c’était là une façon d’oppresser son interlocuteur, de le tenir à portée, de l’empêcher inconsciemment de fuir, et surtout de le mettre mal à l’aise pour lui faire commettre des erreurs. Mais pour John, il s’agissait surtout de parler avec franchise, et lorsque l’on ne ment pas, on ne fuit pas les yeux de la personne avec qui l’on parle.

    « Je sais qui vous êtes, Miss Stuart. En revanche, sachez que mon intention n’est pas de vous arrêter… »

    Mais la jeune femme, persuadée qu’il voulait la mettre aux fers, n’écouta sûrement que vaguement ce qu’il lui dit pour continuer après l’avoir regardé froidement.

    _ Je ne compte pas me laisser faire et je ne compte surtout pas voir Beckett

    John ferma un instant les yeux avant de les rouvrir fixés sur Annélie.

    -Sérieusement je crois que vous avez mieux à faire.


    « Et moi je ne pense pas ! »

    Le Commodore croisa les bras et sans relâcher son regard il s’expliqua sur sa pensée. Son ton n’étant pas méchant, ni même énervé. Cependant il fallait bien admettre qu’à prendre des airs supérieurs –surtout pour deviner faux-, la dame avait un petit peu irrité notre homme. Il n’avait pas l’habitude de traiter avec une fugitive, et il fallait bien admettre qu’il était également un peu nerveux à l’idée qu’on puisse les surprendre. En effet, si un soldat survenait, certes il ne dirait rien, mais il n’en penserait pas moins. Sauf si Annélie était pendue dans la semaine.
    Bah oui, dans la tête d’un soldat de base, un officier avec une demoiselle, dans une petite ruelle, si c’était pas pour l’arrêter, c’était forcément pour …
    Ceci expliquait pourquoi ils n’étaient que de simples soldats et pas des personnes gradées qui devaient savoir négocier et établir des stratégies. Deux tâches nécessitant de la subtilité et une capacité à imaginer toutes les situations éventuelles. Mais revenons-en à la situation :


    « Vous vous permettez de me dire que vous avez mieux à faire, ce à quoi je me permets de vous répondre que vous, vous pouvez mieux faire… »

    Oh la tournure de phrase ! Quel humour, vraiment… Bonus, avec ce « peut mieux faire » nous savons désormais que dans une de ses vies postérieures John sera professeur !

    « Dois-je vous rappeler qui vous êtes ? Vous avez eu de la chance de tomber sur moi ! N’importe quel autre soldat vous aurait déjà conduite au Lord ! »

    Puis, dans un éclair de lucidité, John se rendit compte du ton sur lequel il s'adressait à l'ex-princesse.

    "Veuillez m'excuser, mademoiselle, mais il serait regrettable qu'il vous arrive un malheur par manque de précautions..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annélie Stuart
Ex-Princesse d'Angleterre
Ex-Princesse d'Angleterre
avatar

Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   Jeu 19 Nov 2009 - 5:21

Elle le regarda comme pas sur d'elle.Annelie soupira puis baissa sa garde completement en sachant que non,il n'allait pas aller la denoncer..d'autre l'aurait fait depuis bien longtemps et elle serait deja au fer devant Becket qui s'en saurait delecter
-Sachez que plus aucun malheur ne me touche......j'ai deja subit pire...

comme la honte d'etre pourchasser alors qu'une journer avant,vous etiez respectez et adorer par certain
-Allez vous me laissez partir maintenant ? ou m'aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What is going to happen ? (PV Annélie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
What is going to happen ? (PV Annélie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: Les Territoires Britanniques :: Jamaïque :: Port Royal :: la ville-
Sauter vers: