AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prise de la petite île de Culebra

Aller en bas 
AuteurMessage
Eragon Garrow
Capitaine du Saphir Bleu
Capitaine du Saphir Bleu
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 26
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Prise de la petite île de Culebra   Ven 11 Déc 2009 - 18:52

Spoiler:
 


Culebra, île du Puerto Rico, elle-même colonie de l’Empire d’Espagne, cette simple île, Eragon la voulait, il devait la prendre pour pouvoir remplacer Tortuga qu’il ne pouvait tout simplement pas prendre pour l’instant. Le Jeune Capitaine était a bord de son navire, tranquillement installé, il réfléchissait, d’après les espion pirate qu’il avait envoyé en reconnaissance, il n’y avait pas beaucoup de défense sur cette île minuscule, de plus le Puerto Rico lui-même était vulnérable, l’Empire d’Espagne semblait perdre en puissance, c’était une occasion pour les pirates. Ses effectif actuel ne lui permettait pas de prendre l’îles au complet, mais il pourrait prendre l’île du Culebra assez facilement, seul deux frégate et une corvette protégé l’endroit qu’il voulait attaquer, ainsi que quelque canons terrestre et une infanterie de 100 espagnole, une victoire facile, le temps que les renfort sur l’île soit arrivé, les pirate auraient mis en déroute les défenses ridicule de cette île, même si il n’y arrivait pas, les renfort était de deux corvette et de une ou deux centaine d’Espagnole, une partie de la population allait ce retourner contre les espagnole lorsque les pirates lancerait l’attaque, Eragon avait pris sois de faire en sorte que les habitant voix les espagnole comme incapable d’assurer leur défense, et qu’il les exploitaient, Eragon compté exploiter également cette îles, mais cahque citoyen pourrait y vivre libre, or, ce n’était pas le cas actuellement..



Cette île possédé un l’île voisine, l’île de la Vieques, il s’y trouvé des troupes un peut plus nombreuse mais toujours insuffisante, d’ailleurs Eragon comptait la prendre aussi si sa flotte et ses hommes était encore en état d’attaquer. Ces deux îles serait le point de départ pour une prospérité nouvelle chez les pirate, Eragon ce rendait bien compte que la confrérie était en train de ce perdre, les seigneur pirates ce terrait sur l’île de la buse, les lâche, remarque, Eragon les comprenait, ils avaient combattu de toute leur force et avait perdu une grande partie de leurs flottes et de leur richesses, ils devaient ce remettre des coups porté. Si Eragon réussissait à reprendre quelques îles au non de la piraterie, il demanderait à être nommé seigneur pirate, il ferait ensuite tout pour devenir roi du tribunal, et ensemble, les pirates gagneraient de grande bataille. Cependant, Eragon devait déjà redorer le blason des pirates. Pour cela, les deux îles du Porto Rico pourrait lui être utile, il pourrait ce servir des revenues pour acheter les seigneurs pirates qui était tous cupide pour la plupart. Le Pearl c’était joins à la flottille d’Eragon. Formant une flotte des plus rapides, et d’une puissance de feux assez importante. Chaque Navire était équipé d’Avirons, la retraite s’avérait plus pratique en cas de défaite majeur. Eragon navigué déjà depuis plusieurs année, et il avait put voir son ancien capitaine faire des retraite majestueuse grâce au Black Pearl. Il avait aussi vue le capitaine vaincre et aussi ce cacher, pour l’instant, Jack ne ce cachait plus, mais il craignait toujours Davy Jones qui le poursuivait avec la Compagnie des indes orientale anglaise. Eragon ce leva tranquillement de sa cabine plutôt bien décoré, il avait reconnue le style Français lorsqu’il était entré pour la première fois dans ce navire, et il avait ordonné que ce style reste sur tout les Navire, il était, pour Eragon, le meilleur Style qui sois, bien que les Navires du royaume d’Angleterre n’étaient pas moche non plus. Eragon ce leva donc tranquillement, il prit sa longue vue et il sortit de sa cabine, il monta sur le pont de commandement et, il regarda au loin, une île ce faisait percevoir au loin, c’était la destination d’Eragon et de sa flotte de 5 Navire, plus le Black Pearl, l’équipage normale Totale était d’a peine mille hommes, mais Eragon avait recruté des soldats qui avait décidé de ce détacher de leur ancien maitre et de rejoindre la piraterie, Eragon savait que sur son équipage, la plus grande partie de ses hommes étaient assez qualifié, certain était même les Soldats vaincu lors de la prise des vaisseaux qui servaient aujourd’hui les Pirates. L’équipage habituel était donc d’à peine 1000 hommes, cependant, pour la prise de ces îles, le recrutement d’Eragon avait était acharné et l’équipage total était de 2200 hommes, dont 1000 qualifié ou sachant manier les armes à feux. Et 1000 autres qui savait charger les canons et tirer avec. Eragon était plutôt fière du rassemblement qu’il avait créé, peut de pirates avait son pouvoir de persuasion, peut de pirates était aussi persuasif, que ce soit diplomatiquement ou pas. Eragon ce rapprochait donc du but qu’il voulait atteindre, autrement dit, les deux île de Puerto Rico, Eragon avait appris qu’une tentative de prise de possession du Puerto Bello avait été manqué par Aaron, empêchait par Marc de Boisnoir et son légendaire Royal Louis. Eragon étant née de parents Français et Anglais (mère anglaise et père Français) il connaissait la réputation de cet officier de la marine Royale de France. Il savait également que le Royal Louis était le vaisseau le plus puissant des Caraïbe, fort de ses 120 canons de fabrication Française, il pouvait fort bien à lui seul couler la Flotte d’Eragon, il le ferait certainement avec facilitée. Eragon regarda dans sa longue vue, les trois navires qui étaient sensé assurer la sécurité de l’île ainsi que la poignée de canons terrestre étaient prêt, Eragon dit :

Sortez les Cannons, nous allons leur faire prendre l’air et cracher du feu ! Armé les et attendez les ordres !

Les Navire fendaient l’air en rang de deux, Le Black Pearl, suivit de la corvette « La Terreur de Abysse », à coté du Black Pearl, Le Saphire Bleu, le vaisseau amirale d’Eragon qui était suivit de la Frégate « l’ange de la Liberté », enfin, la troisième file, juste a coté du Saphire, La Frégate « Le Libérateur » était suivit de la Corvette « Le Pirate ». Les Ordres furent donné sur chaqu’un des Navire, les Cannons furent sortis, les Navires ennemis était désormais bien visible a l’œil nue, les Frégates devait comporter 30 a 40 canons et la Corvette 20 canons tout au plus. La File du Pearl prit la direction Bâbord, tandis que la files du Libérateur prenait la direction de tribord, les Canons furent armée et prêt à tirer. [a suivre]





(position des navires)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon Garrow
Capitaine du Saphir Bleu
Capitaine du Saphir Bleu
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 26
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Prise de la petite île de Culebra   Dim 13 Déc 2009 - 21:52

(*Position des Navires avant le Feux!!!:
Spoiler:
 
Position pendant le feu!!!!! :
Spoiler:
 
)


Les combats commencèrent bientôt, le Pearl et Le Terreur des Abysse ce mirent chaqu'n d'un coté d'une frégate d'environs 40 canons, tendis que le Saphire et l'ange de la liberté prenaient en sandwich une la deuxiéme fréget qui devait être un peutmoin armée que l'autre Frégate, les Espagnols étaient prit de cour par cette attaque, ils ne furent parrait que par Miracle, à tribord, la petit frégate d'à peine vingt canons ce faisait entouré par la Corvette Le rat puant et la Frégate Le Liberateur, lorsque les canons furent à Porté, chaque second d'Eargon et Eragon hurlèrent:

Feu!!!!!!!*

Les Canons crachérent leur boulets, la fumée due à la poudre répendit vite dans l'air une oder de brulé qui irritait la gorge, Eragon avait fait chargé la batrie de pont avec des boulet chainé pour la première bardée, cela donna un bon résulta vue qu'un des mat de la frégate Espagnole tomba, il était temps de passer à l'Abrodage, Eragon Ordonna que l'ontire une bardée histoire d'affaiblir les rang ennemis, puis le Saphire et le Liberateur envoyèrent leur grapin sur la frégate espagnole, à bord de celle ci, les ravage était grand, c'était la débandade, pratiquement tout les soldat étaient en état de panique, certains sotèrent à l'eau, d'autre sortaient leur épee et leur sabre et s'agité dans tout les sens, Eragon vit les deux navires rats puants toucher le navire espagnole, le jeune rat puant regarda l'île et fut étonné de voire que les canonc terrestre n'avait pas tiré une seule bardée, il entendait cependant des coup de feu venant de l'île, les rebelle sur l'île étaient passé à l'action, Eragon sorti son épée et partit sur le navire adversaire, il commença par trancher la main de son premier adversaire, celui-ci regarda Eragon qui prit pitié de lui, il lui laissa donc la vie sauve et parti s'attaquer à d'autre soldats, certains commençaient déjà à déposer les armes, les Espagnoles n'étaient vraiment plus au plus haut de leur puissance, Eragon remarqua d'ailleur que la plupart des soldats étaient jeune, à peine plus âgé que le jeune capitaine rat puant. Eragon trouva le capitaine de cette Frégate, un vieux espagnole qui était en heut de la passerelle de commandement, il affronté un des rat puant du Saphire, il le tua d'un coup d'épée dans les cotes, le jeune rat puant courru jusqu'à la passerrelle, il vit du coin de l'oiel un flasch sur l'île, puis de la fumée sur celle ci, sur l'île, les résistant au espagnole faisait rage, eragon ce reconcentra sur son adversaire.

Le Capitaine Espagnole regarda le jeune rat puant venir à lu et eclatta de rire, il dit en espagnole:

Croit tu qu'un jeune puceau de ton espèce, sale rat puant, pourra me vaincre?

Eragon éclatta de rire à son tour et répliqua:

Le Jeune puceau vous dit merde, et d'ailleur, lui n'a que dix sept ans et va vous tuez, lui connaitra les bras d'une femme un jour mais pas vous!

Puis sans laisser le vieille espagnole répliquer, Eragon fonça dessus, le vieux bougre ce défendait bien, mais Eragon savait qu'il gagnerait, il le sentait il dit:

Allons, j'ai connut un vieille Dame qui ce battait mieu que vous!

Puis Eragon attaqua de plus belle, le vieux commençait à perdre haleine, la Jeunesse d'Eragon lui donnait un avantage certains sur le capitaine hispanique. L'adversaire du jeune rat puant tomba à genoux et dit:

Cela suffit, vous avez gagné, retiré moi là vie.

Eragon répondit:

Seriez vous prêt à mobeïr? A devenir rat puant? Pourquoi obeïr à un roi qui vous laisse ci peut de moyen pour défendre cette île? D'ailleur je suis sur que d'ici peut, les troupe Anglo Française vont venir et prendrons toute les colonie Hispanique, nous pouvons l'empecher, joignez vos forces au notre, soyez réaliste, regardait, vos Navire son sur le point de perdre....

Les dernièrent parole d'Eragon furent noyé dans une explosion, le Balck Pearl et la Corvette qui le suivait venait de faire exploser la Frégate Espagnole de 40 canons, Eragon regretta que cela ce soit passé ainsi, ce navire aurait put les aide...

Très bien, j'accepte, je suis désormais le plus haut gradé de la petite Flottille, elle vous appartient désormais, tout mes hommes suivrons, même ceux sur terre, cela faisait des mois que je e douté que le royaume d'Espagne ne pouvait plus nous aider, mais nous n'avions aucun nouvelle fraiche, et bizarrement, j'ai envie de vous croire, malgrés votre appartenance aux rat puant, je vous sens honnête envers les autre, vous attaquez toujours en face n'est-ce pas?

Eragon aquieça, puis l'ancien officier Hispanique ordonna que l'on fasse le signe d'abandon, tout de suite, le drapeau blanc fut issé sur le navire où ce trouvé Eragon et la corvette, au loin, deux frégate et une autre corvette ce dessinée, Eragon fit monter le capitaine Espagnole sur le Saphire et demanda qu'on mettre plein voile vers les Navire avec le drapeau Blanc qui signifiait que le navire n'avait aucune mauvaise intension, lorsqu'il furent a porté de Voix, le Capitaine Espagnole dit:

Moi Capitaine Don Pedro Del Corves(XD ) vous ordonne de suivre ses rats puants, nous sommes désormais sous leurs ordre, enfin sur les ordre de ce jeune capitaine qui m'a apris que l'empire d'Espagne était au plus mal, si nous voulons préservé les colonie de la fourberie Anglaise, nous devons leur faire confiance!

Le capitaine de la plus grande frégate (environs 40 canons (34)) dit:

Don Pedro, vous avez perdu l'esprit?

Don Pedro fit non de la tête, apparmeent, il avait le même pouvoir qu'Eragon sur les hommes, il arrivait à leur inspirer confiance. Les trois capitaines acceptèrent, Don Pedro ce retourna vers Eragon et demanda:

Comment vous appelez vous?

Eragon répondit:

Eragon, Eragon Garrow.

Le nouveau rat puant dit au jeune Garçon:

Vous êtes anglais?

Eragon tira une drôle de tête et dit:

Pas totalement, je suis Née en France, mon père est Français et ma mère a renier son pays originaire qui est l'Angleterre.

L'espagnole regarda le jeune rat puant avec des yeux amusé, les Navires rat puant et anciennement espagnole firent route vers l'île de Culebra, il ce posèrent et tout les soldats espagnole et rat puant accostèrent, les Navires étaient tout de même prêt a ce défendre. il approchèrent d'une zonne de combats, les rebelle de l'île perdait du Terrains, Don Pedro savait qu'il n'avait aucune influence sur les personnes installé sur terre, il chargèrent donc l'armée, enfin le bataillons espagnole qui recula vite, acculé entre deux feu, ils capitulèrent. Les troupes et les rebelles marchèrent ensemble vers la seul vrais ville de l'île, les deux autre ville étant des village, on ne les comptait pas vraiment, en marchant, Eragon demanda:

Y a t il un chantier Navale sur cet île?

Don Pedro fit non de la tête, il répondit:

Il y en à un sur l'ile de la Vieque, il cette île est plus importante que l'île de Culebra, cependant, elle est aussi mal gardé, et j'ai ouï dire que la population commençait à être mécontente, d'ailleur vous ne semblez pas étrangé à ses rebellion

Eragon souria et dit:

en effet, mes espion on monté la population contre les soldats, cela était necessaire, l'espagne ce serre de ses colonie comme gagne pain et l'angletterre et la France risque de bientôt vouloir lui prendre. Autan que ce soit nous, nous avons déjà perdu l'île des Naufragé et Tortuga, il ne nous reste plus que quelques base par ci par là.

Il arrivèrent enfin dans la ville, la redission fut sgné, l'île était rat puant, les mort du coté rat puant était minime, et du coté espagnole légere, desormais, les Navires allait être réparé et ils ce lancerait à la conquête de l'île de la Vieque.



(Rajouté à la Flotte d'Eragon:

3 Frégate et deux Corvette (1 Frégate de 36 canons, une de 34 et une de 30 ainsi que deux corvette de 16 canons-->Description a voir plus tard dans la présentation de la Flotte d'Eragon))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prise de la petite île de Culebra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite vidéo
» [résolu]prise usb
» Petite séduction
» petite renseignement svp
» Une petite nouvelle ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: L'Empire d'Espagne :: Puerto-Rico-
Sauter vers: