AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Naufrage (pv Jones)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tia Dalma
Déesse emprisonnée
Déesse emprisonnée
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
Date d'inscription : 04/07/2010

MessageSujet: Le Naufrage (pv Jones)   Mer 21 Juil 2010 - 19:43

[Si vous voyez des codes, alors allez dans votre profil, à préférences, et autorisez le HTML. Wink Il s'agit d'un langage de présentation seulement, pas de programmation.]



Cela faisait combien de temps que Tia n'était pas partie à l'aventure en mer ? Si elle ne pouvait pas le chiffrer, elle pouvait au moins dire que cela faisait trop longtemps pour que cela ne lui manquât pas ! L'air du grand large était ce qu'elle aimait le plus, la seule chose à laquelle elle était fidèle. Or depuis qu'elle s'était établie dans ce village, elle n'avait que peu bougé et restait près des rives. Les seules eaux sur lesquelles elle naviguait étaient celles des marécages. Calypso se sentait enfermée dans cette prison de chair, et l'absence de l'océan, de son calme et de ses tempêtes causaient un profond vide en elle. La liberté... Barbossa la lui avait promise. Mais elle se devait de patienter, les pièces de huit n'avaient pas encore été réunies.

Toutefois, la déesse n'avait pas dit son dernier mot. Elle avait besoin pour fabriquer une de ses potions d'un ingrédient rarissime que l'on ne trouvait que sur une île à trois semaines de mer de l'endroit où elle se trouvait. Plutôt que de proposer une mission qui lui coûterait énormément, elle décida d'y aller elle-même. Nan mais c'était vrai, si elle confiait le soin à un pirate ou autre d'aller lui chercher cet élément, il lui demanderait une prime de risque, lui ferait payer la main d'œuvre, la nourriture de ses sbires, et la marchandise lui coûterait bonbon également. En effet, il pourrait argumenter qu'on lui a proposé mieux ailleurs. Et d'ailleurs, si on lui proposait réellement mieux, alors il ne reviendrait même pas et adieu la moitié de la somme engagée. Si vous voulez quelque-chose, faites-le vous même !*

Elle embarqua donc avec un des navires pirates dont elle n'eut aucun mal à convaincre le capitaine. Le lecteur ne nous en voudra pas si nous passons sur les détails. Elle eut le droit à une cabine personnelle afin de ne pas être dérangée par l'équipage. Mesure de prudence là encore accordée par le Capitaine. Toutefois, ceci n'était pas sans contrepartie. La Dame n'avait le droit qu'à une demi ration, si elle voulait manger plus, qu'elle pêche elle-même. Ceci était sans compter l'appétit de moineaux de la déesse et surtout ses attitudes à facilement trouver de la nourriture. Il faut dire qu'elle mangeait certaines choses que d'autres n'osaient pas. Un rat à la Schrek cela vous disait-il ? Non ? Et pourtant, c'était bourré de protéines ! Quant aux vers, ils ne servaient pas qu'à mettre au bout d'un hameçon... Ne vous inquiétez pas, avec toutes ses fioles et autres flacons, Calypso avait de quoi mettre suffisamment d'assaisonnement pour ne même plus savoir ce qu'elle avalait !

Une semaine venait de se dérouler sans encombres. Le premier tiers du voyage qui la conduisait droit vers les plumes de Quetzalcoatl était achevé. Le plus dur était fait ! Bien dans le rythme de la traversée, et surtout ayant repris de l'iode marin, Tia se sentait revivre. Elle ne pouvait pas se fondre aux flots pour partager leurs courants, ni discuter avec les sirènes de leurs nouvelles prises, mais au moins, son élément était prêt d'elle.
Ce qu'elle ne savait pas, c'était qu'il allait encore plus se rapprocher...

En effet, alors que nous étions en plein jour le temps se couvrit. La tempête approchait. Les marins le devinaient, la déesse prisonnière le savait. Celle-ci ne manqua pas de faire gonfler les vagues. La houle devenait de plus en plus importante. Alors que l'orage grondait, l'océan en colère menaçait de fendre le bateau à tout instant. Deux vagues arrivant au mauvais moment suffisaient... Le bois était solide mais pas inébranlable. Le Capitaine était un bon gestionnaire des situations d'urgence. Néanmoins, il avait plus d'aise avec les autres pirates qu'avec les tempêtes. Il faut dire que son navire, relativement bien armé pour sa taille était plutôt construit pour la vitesse. Il pouvait facilement distancer un ennemi. Notre homme préférait jouer sur l'habileté. Du coup, il utilisait rarement son armement qui n'était pas assez puissant pour avoir une longue portée. Et surtout, son navire n'était pas des plus robustes. Il avait fait son choix. Cela allait lui porter préjudice dans la situation actuelle.

Un grand « crac » se fit entendre. Coup du sort ? Coup du destin ? Coup de chance ? Le navire se scinda en deux. Il ne fallut pas longtemps pour que la majorité de l'équipage se retrouve à l'eau. Quelques veinards parvinrent à se raccrocher à des bouts de bois. Le plus gros de la coque s'enfonçait dans l'eau. La grand voile, entièrement déployée car ses liens avaient cédés, menaçait de recouvrir des hommes et, par conséquent, de leur interdire tout accès à l'air libre, les noyant.
Lorsque la météo se calma, il restait quelques morceaux de coque épars. Le navire avait coulé. L'épave était engloutie. Sur un débris de bois, apparemment un bout du pont, on pouvait voir une Tia s'agrippant. Elle, ainsi que 4 autres hommes, avaient survécu. Deux des naufragés se trouvaient sur un même morceaux de bois qui faisait presque radeau. Dans la nuit, on ne pouvait pas savoir si les corps sur les autres débris étaient morts, assommés ou autre. Quoi qu'il en fut, ils ne bougeaient pas. C'est alors qu'on entendit un cri. Puis un plouf. Les regards se tournèrent. L'un des deux hommes sur le pseudo-radeau avait disparu. Il réapparut presque aussitôt le visage... absorbé. Et au bout d'un tentacule.

Il arrivait. Tia sourit.




* Jean-Baptiste Emmanuel Zorg (Gary Oldman, voix de Dominique Collignon-Maurin), le Cinquième Élément, Luc Besson.


Dernière édition par Tia Dalma le Jeu 22 Juil 2010 - 3:03, édité 1 fois (Raison : correction de certaines fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Naufrage (pv Jones)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SATIN DIARY : entrez dans le monde de Qwenty et Try Again (Site)
» Felicity Jones ♠ 200*320

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Battle of the Caribbean :: En Mer-
Sauter vers: